L'eau pure chasse les impurs... mais les impurs peuvent nuirent à la pureté de l'eau[libre]


Quand la faucheuse réclame son dû...
Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'eau pure chasse les impurs... mais les impurs peuvent nuirent à la pureté de l'eau[libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shadow Leader
Shadow Leader


| M e s s a g e s : 27
| H e r e . s i n c e : 27/06/2010

Fiche de renseignement
|Groupe: Nemesis
|Âge : 17 Ans
|Apparence dans le monde des Rêves: Kirby (>'-')>

MessageSujet: L'eau pure chasse les impurs... mais les impurs peuvent nuirent à la pureté de l'eau[libre]   Sam 6 Nov - 19:13

Effectué un rituel magique est plus difficile qu'on ne le pense, il ne suffit pas d'aligner des symbole, de cramer les bons encens et de dire des phrases bizarre pour que tout marche, beaucoup de sorcier l'avaient appris à leurs dépends d'ailleurs. Non un rituel magique demande aussi un corps et un esprit sain, et capable d'accumuler tout le mal libéré par le rituel. En fait chaque fois que l'ont fait appel à la magie l'énergie libéré glisse en partie en nous, et si jamais on en accumule trop la folie vient à nous gagner.

Pour cette raison il existe un nombre assez imposant de rituel de purification ou de préparation, tous plus ou moins compliqué à l'image de la méditation, le plus simple, u du sacrifice de vierge pour voler sa pureté(plus compliqué et sacrifier un vierge c'est pas le summum de la discrétion) bien sur chacun à ses avantages et ses inconvénient. Celui que j'allais réalisé aujourd'hui avait un petit problème de composant pas supra évidant a réunir, et surtout le soucis d'affaiblir les pouvoir de celui qui le pratique pour un temps... mais bon j'y survivrai... Donc globalement c'est la que vous vous demandez ce que je peux bien faire à la piscine en pleine nuit alors que le couvre feu est passé depuis un bail. Bah mon rituel précisément.

Le rituel en question réclamait un importante quantité d'eau, du coup pas trop le choix sur le lieu, pourquoi la nuit? Principe de discrétion? Je me tenais au bord du bassin, j'avais déjà répandu les divers encens dans l'air alentour et dans l'eau, puis m'aidant de quelque bougie pour l'éclairage je traçais moi même les diverse peinture rituel sur mon corps. Autre détail gênant du rituel, l'obligation d'être nu... du coup on comprend pourquoi je le fait de nuit n'est ce pas? Après tout moins de chance que les gens me voient si je viens pendant le règne de l'astre nocturne. Les peintures étaient diverse et de couleur différente, le rouge pour chasser la colère, le pourpre pour l'orgueil, et j'en passe... je devais faire un bel arc en ciel pour le coup. Les parfums des encens eux aussi étaient des plus varié donnant à l'espace une atmosphère assez particulière à cause des odeur qui y prenaient maintenant place.

Je ne parlerais pas de la température... disons qu'il faisait froid... trop froid pour que quelqu'un de sensé fasse la même chose que moi... mais en même temps qui a dit que j'étais sensé? Encore que la température était pas si catastrophique que ça, au pire je choperais un gros rhume c'est toujours mieux qu'une mort cérébrale sur un rituel qui me surcharge en énergie. Puis j'ai une jolie fiancé pour s'occuper de moi dans le pire des cas... Mouai ou pas en fait, fin bon on verra, au pire mes anticorps feront leurs boulot. Et sinon... bah tant pis j'en aurait vu d'autre, après tout c'est pas une malade qui allait me tuer, et je finirais par trouver un rituel pour la refiler à quelqu'un, les personne que j'aimerais bien voir avec ce genre de désagrément sont nombreuse après tout.

Laissant mes vêtements et le reste au bord du bassin je m'avançait tranquillement la ou l'eau était la moins profonde et sautait... … … froide... bon même temps je m'y attendait, par contre voir la teinte de l'eau virer au noir complet à mesure que j'avançais dans cette dernière je m'y attendais moins... Comme quoi l'était tant que je le fasse ce rituel. J'avais au début de l'eau jusqu'au bassin, puis a mesure que j'avançais le niveau de cette dernière montait jusqu'à m'immerger complètement... l'eau se teintant de noir comme si un pot de peinture sombre y était verser en continu. Une fois totalement immergé je retint ma respiration une bonne minute avant de remonter à la surface pour constater que toute l'eau avait prise cette teinte aussi noir que le ciel au dessus de ma tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Listen the rumours
Listen the rumours


| M e s s a g e s : 17
| H e r e . s i n c e : 05/10/2010

Fiche de renseignement
|Groupe: Hybris
|Âge : 19 ans
|Apparence dans le monde des Rêves: Plante verte

MessageSujet: Re: L'eau pure chasse les impurs... mais les impurs peuvent nuirent à la pureté de l'eau[libre]   Mar 16 Nov - 16:45

    Quand on est reporter, il n’y a pas de petits scoops. C’était le principe qui régissait la vie des membres du club de journalisme, ou quel que soit son nom, depuis l’arrivée de leur nouvelle tête. Les larbins de Rumors, en somme. Ceux qui s’occupaient du menu fretin quand le chef chassait les gros poisson … Ou tombaient par chance sur LE scoop à rapporter quand notre chère Gossip girl était occupée ailleurs, mais qui finiraient par le lui refiler contre plus ou moins gros selon leur niveau de négociation.

    On entend souvent parler de reporters enlevés, portés disparus ou bien tués en mission. Certes, c’est dans le grand monde, mais même dans cet endroit retreint de la planète que représentait l’orphelinat, on y trouvait des endroits malfamés, et dangereux pour les journalistes. Bon, en même temps, personne de chaque côté n’était vraiment tout blanc, intervieweurs comme interviewés.

    Qu’est-ce qui avait amené Ysabell à traîner du côté du complexe sportif aussi tard ce soir-là ? Un sacré concours de circonstances. Un enchainement de faits dignes de la loi de l’emmerdement maximum, qui avait fait de sa journée un enfer, mais risquait, qui sait ?, de la faire se terminer plutôt agréablement … Peut-être. Car rien n’était joué.

    En réalité, Ysabell avait repéré Alexander au moment du dîner dans le réfectoire, alors qu'elle cherchait une table après être arrivée légèrement en retard pour avoir consolé pendant 20 minutes une petite fille ayant perdu sa peluche. Il avait l’air un peu anxieux, songeur. Et d’après les regards des personnes à sa table, dont quelques adeptes de son groupe de magie noire (ou quoi que ce puisse être d’ailleurs … Ysabell ne s’était jamais vraiment interrogée sur le pourquoi d’un tel groupe dans cette académie en réalité, et cela ne l’intéressait pas suffisamment pour le moment pour qu’elle décide d’en savoir vraiment plus que nécessaire) eux-mêmes n’en savaient rien. Étrange. Que pourrait-donc préparer le mage noir des Sciences Occultes sans le dire à ses sujets ? Sa curiosité était piquée au vif … Et puis, Rumors était, à entendre les rumeurs, fortement intéressée par cet Alexander Faust dont on savait au final bien peu de choses. Aussi, lorsqu’il s’était discrètement éclipsé à la fin du repas pour se rendre dans le complexe sportif, le sang d’Ysabell n’avait fait qu’un tour : il fallait qu’elle le suive. Son statut d’âme blanche la protégerait sans aucun doute des plus grosses retombées de l’affaire, et avec un peu de chance elle aurait un article suffisamment gros pour pouvoir intéresser - et rencontrer même - Rumors.

    Elle s’était donc retrouvée planquée derrière les murs à suivre le jeune homme dans ses déambulations nocturnes jusqu’à la piscine. Soit. Un bain de minuit. Mais pourquoi pas après tout ? Il faisait ce qu’il voulait … Cela dit, ce n’était pas vraiment la saison, t tout seul c’est quand même beaucoup moins drôle. Mais comme dit plus haut : il faisait ce qu’il voulait. Étonnée, Ysabell resta cachée derrière les gradins, ombre invisible comme savent si bien le faire les reporters. Elle observa la scène d’un œil intrigué, se demandant bien ce qui pouvait passer par la tête d’un garçon qui n’avait pourtant pas l’air si dérangé que ça au premier abord pour qu’il se retrouve dans cette situation. Pas choquée le moins du monde, la demoiselle avait vu largement pire dans sa vie, elle se questionna un bon moment pour au final n’aboutir à aucune réponse satisfaisante et la remiser dans un coin de son esprit pour la ressortir le moment venu. Il s’avança dans l’eau, allant jusqu’à s’immerger complètement. Décidant qu’elle en avait vu assez pour son article, Ysabell pesa le pour et le contre d’une action concrète plusieurs secondes pour finalement décider que laisser passer une telle occasion serait vraiment trop bête. Elle afficha sur son visage le parfait masque de l’innocence et ‘approcha du bassin silencieusement tandis qu’il était toujours sous l’eau. Elle ramassa les affaires et les posa sur l’un des sièges des gradins du premier rang, puis s’assit deux sièges plus loin, et croisa les mains sur ses genoux, Faisant volontairement occlusion des bougies, encens, et autres trucs bizarres postés à côté du bassin, décidant sagement qu’y toucher pourrait être une chose très grave, et attendant la remontée d’Alexander. C’est qu’il était bon en apnée lui … Il lui sembla voir quelque chose d’étrange sur l’eau mais n’en étant pas sûre, elle préféra l’ignorer. Lorsqu’il remonta la tête hors de l’eau, elle parla d’une voix douce afin de ne pas trop la faire résonner dans le bâtiment désert.

    «Je t’ai posé tes vêtements sur les gradins. Il serait dommage qu’ils soient mouillés quand même…»

    Les propos sembleront sans doute un peu décalés dans l’ambiance de l’instant, mais pourtant ils n’étaient que pleins de bon sens. Restait à voir comment il le prendrait … Au pire elle pourrait toujours s’enfuir, elle pouvait raisonnablement penser avoir une chance car même en étant pas très sportive, elle aurait une bonne longueur d’avance étant donné qu’il n’allait certainement pas tenter de la suivre dans cette tenue … Quant à utiliser sa fameuse magie contre elle … Elle ne croyait pas à la magie. Ca réglait la question de son côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shadow Leader
Shadow Leader


| M e s s a g e s : 27
| H e r e . s i n c e : 27/06/2010

Fiche de renseignement
|Groupe: Nemesis
|Âge : 17 Ans
|Apparence dans le monde des Rêves: Kirby (>'-')>

MessageSujet: Re: L'eau pure chasse les impurs... mais les impurs peuvent nuirent à la pureté de l'eau[libre]   Jeu 18 Nov - 16:16

La loi de l'emmerdement maximum dit que c'est lorsque vous avez pris le maximum de précaution pour éviter quelque chose que la chose en question arrivera... C'est ce que m'appris la douce voix qui résonna dans l'air lorsque je sortis enfin de l'eau. La poisse... j'avais donc été suivit... oui parce que je pense pas qu'on soit deux a avoir eu une idée aussi stupide que le fait d'aller prendre un bain de minuit à cette période de l'année... M'enfin dans mon cas j'avais plutôt de bonnes raison mais bon la n'était pas vraiment la question. Je n'avais pas franchement l'intention de rester dans l'eau... elle était suffisamment froide comme ça, surtout dans ma tenue, de toute manière le rite était effectué donc je n'avais pas de raison de rester là plus longtemps.

Je m'approchais en nageant du bord d'où était provenue la voix... après tout il y avait de grande chance pour que mes affaires s'y trouvent. Et dans le pire des cas la gentilles personne qui me les avaient écarté du bord saurait m'indiquer ou elle sont... ce qui me permettrais aussi de voir de qui il s'agit a priori... parce que bon autant dans beaucoup de cas ça n'avais pas d'importance, mais peut être valait-il mieux que je reste sur mes gardes, après tout je n'avais pas que des amis ici... surtout l'inverse en fait. Bref toujours est-il qu'une fois au bord du bassin je me hissais à l'extérieur et me relevais en cherchant des yeux d'où pouvait provenir la voix... des gradins apparemment, en effet je distinguais une silhouette. Bon d'après ses dires mes affaires ne devaient pas être loin d'elle non plus... tant mieux ça m'évitera de faire des allé retour inutile.

Je m'avançais donc vers les gradin tout en éteignant toute les bougie afin qu'elles ne se consument pas trop et soient réutilisable... après tout ça coûte cher ces conneries... mais c'est indispensable donc... Enfin bref. Toujours est-il qu'après m'être assuré que les flammes ne brulaient plus j'avisais la place ou étaient posé mes vêtements et serviettes de bain. Difficile de voir à la seule lueur de la lune, je ne sais pas vraiment si mon interlocutrice avait vu mes peinture ou la couleur que venait de prendre l'eau mais si c'était le cas elle ne s'en inquiétait pas le moins du monde. Je pouvais donc parier sur un membre de mon club ou quelqu'un de très très curieux.

« C'est très aimable à vous bien que je pense qu'il n'y ait pas grand risque de ce côté là. »

Ironie? Aucune, après tout je pouvais bien remercier la personne pour cette petite attention, bien qu'elle soit relativement dérisoire. Et puis bon après tout elle pouvait profiter de la vue en compensation... bien qu'entre les peintures et les diverses cicatrice de mon dos je doute que je sois hyper agréable a regarder et à vrai dire ce n'était pas vraiment mon problème. Je pris ma serviette et entrepris de me sécher, la température ambiante n'aidant pas vraiment sur ce point mais bon pas le choix... définitivement il faisait trop froid pour ce genre de rituel... beaucoup trop froid.

Je finis par m'attarder quelques peu sur mon interlocutrice... rien de notable... pas membre de mon club ça j'en était quasi certain, mais après pour le reste... j'étais une célébrité donc n'importe qui pouvait me reconnaître, même les nouveaux apprenaient très vite qui j'étais à cause de toutes les rumeurs portant sur moi ou mes cher protégé. Par contre l'inverse était totalement faux, je ne connaissais pas tout le monde a l'orphelinat et ce n'était pas vraiment ma principale préoccupation je l'admet.

« Je suppose que je n'ai pas trop besoin de me présenter, cependant puis-je avoir l'impolitesse de demander a ma charmante bienfaitrice qui est-elle? »

Les formes et les exagération... vieux réflexe aristocrate, mais que voulez vous on ne se refait pas. Et puis bon pour la curiosité... j'aimerais bien savoir qui était cette fille pour me suivre dans un lieu aussi isolé à une heure aussi tardive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Listen the rumours
Listen the rumours


| M e s s a g e s : 17
| H e r e . s i n c e : 05/10/2010

Fiche de renseignement
|Groupe: Hybris
|Âge : 19 ans
|Apparence dans le monde des Rêves: Plante verte

MessageSujet: Re: L'eau pure chasse les impurs... mais les impurs peuvent nuirent à la pureté de l'eau[libre]   Dim 21 Nov - 3:14

    La réaction était légèrement différente de celle à laquelle elle s'était attendue. Il était vrai qu'il avait eu l'air surpris et un peu embêté, mais il s'en était remis très vite. Enfin, elle n'allait pas non plus s'en plaindre. Rester en face d'un garçon qui se replierait sur lui-même était loin d'être intéressant. Il sortir de l'eau et se dirigea vers elle, enfin plutôt vers ses affaires, éteignant les bougies au fur-et-à-mesure, baissant la luminosité, le rendant de moins en moins visible. Cela ne la dérangeait pas. Ce n'était pas son corps qui l'intéressait mais son être, son esprit. Sa personnalité, en somme. Même si au final ça ne l'avancerait pas à grand chose, quel que soit son niveau d'intérêt. Après tout, elle était la gentille grande fille discrète, pas une fille extravertie cherchant un charmant jeune homme pour lui tenir compagnie toute la soirée ... Il allait d'ailleurs falloir qu'elle trouve la manière de garder son rôle dans cette situation. Mais chaque chose en son temps.

    Une fois qu'il se fut séché et eut enfilé ses habits, la discussion put enfin prendre un tour relativement normal. Oui, relativement. Il faut dire qu'une discussion dans une piscine en pleine nuit après un rituel étrange ne pouvait qu'être "relativement" banale. Voire complètement ahurissante. Mais Ysabell ne doutait pas qu'il soit un homme civilisé, pour fou ou dérangé qu'il puisse être, et l'échange pourrait déboucher sur des amabilités ... Ce qui se passa d'ailleurs, en quelque sorte, car celui-ci engagea l'échange en lui demandant de se présenter. Ramenant sa main devant sa bouche en un geste de surprise désolée, elle finit par se lever pour le saluer.

    « Oh, pardonnez-moi monsieur Faust, il est vrai que je suis très impolie. Ysabell Domichelli. Je suis dans le dortoir des Hybris à l'orphelinat. »

    Présentation courte et concise, confirmant qu'elle faisait bien partie de l'orphelinat et non des personnes de la ville. Encore que vu son âge ... On trouvait rarement de personnes de moins d'un trentaine d'années à Glasgow ces derniers temps, ou alors ils l'évitaient tous soigneusement. Elle aurait pu ajouter qu'il était tout à fait normal qu'il ne la connaisse pas, mais ce serait s'avancer sur ce fait. Il l'avait peut-être déjà vue dans ses bonnes œuvres après tout, même si c'était eu probable si l'on se fiait aux rumeurs qui le disaient toujours fourré dans es endroits étranges, à faire des rituels plus étranges encore. Elle tendit la main pour qu'il la serre afin de parfaire l'échange de politesses. Car s'il était doué pour les affabilités, comme tout aristocrate qui se respectait, elle avait fait de la politesse sa ligne de vie ici.

    « Quant à vos vêtements, ce n'était vraiment rien. Comme je vous l'ai dit, il aurait été malheureux qu'ils soient mouillés par mégarde si l'eau avait été jusqu'au bord. On ne peut jamais prévoir entièrement les choses, monsieur Faust. »

    La dernière phrase avait été dite sans aucune arrière pensée, ni menace. Il n'était pas dans son genre de procéder ainsi, et elle n'avait aucune intention de s'en prendre à lui. Elle n'aurait pas eu de grandes chances de toutes façons. C'était plus une simple réflexion, l'exposé d'un fait, d'une constatation. Se rasseyant sur son siège, elle ne l'invita pas à le faire également considérant que ce serait offensant. Elle se placerait au-dessus de lui ainsi, or ce n'était pas son but. Ils étaient au même niveau dans l'échelle sociale : deux orphelins, dans un monde imaginaire. A lui de décider de ce qu'il faisait. Elle sourit à nouveau gentiment avant de reprendre, toujours aussi doucement afin d'atténuer l'écho de la salle vide.

    « Vous vous demandez sûrement ce que je fais ici. A vrai dire, je vous ai vu sortir après le dîner et comme vous aviez l'air songeur, je me suis demandée si vous n'aviez pas des problèmes. Je vous ai donc suivi ... Je m'excuse platement si je vous ai dérangé, ou gêné, ce n'était pas mon intention. Mais je parle, je parle ... Excusez-moi, je dois vraiment vous importuner. »

    Elle prit un air gêné accompagné d'un petit rire qui n'étaient qu'à moitié faux. Il était vrai qu'elle parlait beaucoup ce soir. Elle décida donc d'un commun accord avec elle-même de s'en tenir là, et d'attendre une quelconque réponse ou acte de son interlocuteur avant, peut-être, de poursuivre. Elle détestait monologuer, c'en était presque une hantise. S'il ne parlait pas, elle ne saurait absolument pas quoi faire. Elle était d'habitude plus douée pour écouter que pour parler ... Ou alors on lui demandait expressément, ou implicitement, de meubler les silences. Ici, ce n'était pas le cas. "Je rends l'antenne, à vous les studios" ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shadow Leader
Shadow Leader


| M e s s a g e s : 27
| H e r e . s i n c e : 27/06/2010

Fiche de renseignement
|Groupe: Nemesis
|Âge : 17 Ans
|Apparence dans le monde des Rêves: Kirby (>'-')>

MessageSujet: Re: L'eau pure chasse les impurs... mais les impurs peuvent nuirent à la pureté de l'eau[libre]   Sam 27 Nov - 17:57

Ysabell... Domichelli... Bon problème... nom totalement inconnu au bataillon, ce qui en soit est gênant puisque je ne peux pas savoir pour qui elle boss... oui je sais ça fait un poil mafia, mais peu de personne n'ont pas leur patron ici. En parlant de mafia elle semblait italienne de nom... si elle boss pour kath je suis mal... m'enfin de la même manière que tous les allemands ne travaillent pas pour moi tout les italiens ne travaillaient pas pour kath... De toute manière je doute qu'elle ait des sbire assez courageux pour s'en prendre à moi, et la demoiselle c'était trop montré pour vraiment chercher les ennuis. Je n'avais rien de mieux à faire et le couvre-feu était déjà grillé de toute manière, donc autant passé du temps avec la dame vu que c'est ce qu'elle demande. Elle me tendit mains... probablement pour que je la serre, cela semblait effectivement de mise pour des présentations banales et courtoise... mais je vous l'ait dit non l'exagération fait partie de mon mode de vie. Et puis cela permet souvent de voir des réaction inattendue de la par des autre, que d'être si peu prévisible. Je saisis effectivement sa main, mais plutôt que de la serrer comme le veux l'usage du comment du commun des mortels, je déposait juste légèrement mes lèvre dessus, comme le voulait la tradition d'une vieille époque.

« Enchanté. »

On ne peut jamais prévoir tout n'est pas madame... effectivement sinon nous ne serions pas la à tenir cette conversation, une phrase pleine de bon sens en somme, bien qu'elle puisse paraître pleine de sous entendu. Mais bon pourquoi perdre du temps a analyser, il y a mille et une interprétation possible de ses paroles et je ne pense pas avoir la chance de tomber sur la bonne. De toute manière a quoi bon se prendre la tête a interpréter... si elle avait quelque chose à dire elle le dirais après tout. Pour le moment elle semblait plus préoccupé par le fait de justifier sa présence en ces lieux... Alors comme ça on me suis... intéressant... mais bien risqué ma chère, je n'aime en effet pas trop qu'on se mêle de mes affaire comme l'épaule de Kath avait put en témoigner il n'y a pas si longtemps. Enfin tant qu'on ne se mettait pas sur mon chemin il ne devrait pas y avoir de problème.

« À moins que comme d'autre vous ne compreniez pas qu'il ne vaut mieux pas rester sur mes pas si c'est pour s'opposer à moi il y a peu de chance que vous m'importuniez, quand bien même votre monologue serait digne des plus classique œuvre de théâtre. »

Pas plus de sous entendu que ça, tout le monde apprécie un peu de compagnie tant que celle-ci ne se révèle pas exaspérante ou gênante, ce qu'elle n'était pas pour le moment, mon rituel était fini et elle ne se montrait pas trop envahissante... pour le moment. J'avais beau passer pour un psychopathe je pouvais aussi converser normalement bien que souvent la conversation retombe sur mon art... mais bon que voulez vous on ne se refait pas.

« Donc si je résume vous êtes venue ici dans le seul intérêt de voir si j'avais besoin d'une aide quelconque que mes disciple ne sauraient m'apporter? Une certaine curiosité ne s'y serait pas mêlée aussi? Sans vouloir être vexant je ne crois pas en un tel altruisme. »

Simple manière de précisé que même si j'écoutais tout ce qu'elle disait sans trop remettre en cause je ne pensais pas qu'elle était tout à fait franche, mais bon en même temps les personnes franche étaient une espèce en voie de disparition ici... si même moi je commençais a faire des sous entendu on était vraiment tombé très bas. Je finis tout de même par m'assoir a un siège d'écart de la demoiselle. Il existait grosso modo deux possibilité: soit elle voulait intégré le club et c'était pour cela qu'elle m'avait suivit, soit elle était curieuse et cherchait des informations pour une raison quelconque... mais bon après tout dans un cas comme dans l'autre, autant jouer le jeu, le gagnant n'a de toute manière aucune importance ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Listen the rumours
Listen the rumours


| M e s s a g e s : 17
| H e r e . s i n c e : 05/10/2010

Fiche de renseignement
|Groupe: Hybris
|Âge : 19 ans
|Apparence dans le monde des Rêves: Plante verte

MessageSujet: Re: L'eau pure chasse les impurs... mais les impurs peuvent nuirent à la pureté de l'eau[libre]   Mar 30 Nov - 1:44

    Voilà un jeune homme bien charmant. C'est ce que pensa Ysabell au moment où les lèvres d'Alexander effleurèrent sa main dans un geste que peu de personnes connaissent encore aujourd'hui, connu sous le nom de baisemain. Les bonnes manières se perdent, que voulez-vous. Je pourrais vous faire l’historique complet avec la description précise mais ce serait perdre du temps dans des futilités qui, j’en suis sûre, ne vous intéressent pas. Et puis internet existe, ce n’est pas pour rien, hein ? Enfin, pour poli et maniéré que soit cette salutation, elle n'effaçait pas totalement les événements auxquels elle avait assisté quelques minutes plus tôt, et l'image de psychopathe gravement atteint qu'il avait (ou peu s'en fallait) que toute personne sensée n'aurait pas manqué de lui coller en voyant ça. Disons qu'il était revenu à un point neutre, avec quelques antécédents de chaque côté de la ligne séparant "danger public" et "bon samaritain". Cet homme semblait d'une autre époque. Comme si on l'avait sorti d'un conte étrange du XVIIème siècle. Un noble excentrique qui aurait décidé de faire des expériences étranges ...

    Il répondit sur le même ton qu'elle, voilé d'un soupçon qui aurait pu passer pour une menace mais qui, elle n'en doutait pas, n'en était pas une. Quel intérêt aurait-il eu à la menacer ? Aucun, elle ne représentait rien. Elle ne possédait i=rien qui puisse l’intéresser ou lui porter préjudice. Elle ne put retenir un sourire à l'évocation d'un monologue théâtral. Qu'était son discours sinon cela-même ? Une suite de mots placés là parce qu'ils rendaient bien, ils sonnaient faux ou juste, ils avaient un sens ou n'étaient que pure façade, mais ils étaient théâtraux, pour cela il avait trouvé le bon mot ...

    Il doutait de sa bonne foi. Enfin on ne pouvait pas vraiment lui en vouloir, il était certain que l'altruisme ne faisait plus partie des règles importantes de conduite en ce monde. De la curiosité ? Oui, sans aucun doute, cela avait joué. Mais il était hors de question de lui dire que c’était pour rapporter ses faits et gestes à sa vieille amie Rumors … Non, il allait falloir trouver autre chose. Elle le regarda aller s’asseoir à un siège d’elle, mettant entre eux une distance convenable, ni trop éloignée pour signifier la défiance, ni trop proche, ce qui dans son rôle d’aristocrate bien élevé aurait été malvenu. Elle en profita pour prendre le temps de réfléchir à sa réponse, sans se départir de son sourire qui, de toutes façons, n’était pas très visible ici vu la luminosité ambiante. Il pourrait s’avérer de bon goût d’ailleurs d’aller allumer les lumières, mais passons. Une réponse donc … Et bien, autant jouer la curiosité donc, mais amener cela d’une autre façon … Une sorte de mensonge par omission, mais avec un air joyeux, ajouté à une petite dose de surprise, presque de façon enfantine. Un enfant qui serait pris en flagrant délit de voler des bonbons dans la cuisine une nuit et qui dirait qu’il est somnambule par exemple.

    « Ah, vous m’avez percée à jour … Enfin, on ne pourra en vouloir à une pure cartésienne comme moi de se demander si vos sorts marchent vraiment, non ? Même si à la base je venais vraiment voir si je pouvais aider, mais je suis restée à cause de la curiosité … Elle nous perdra tous, j’en ai bien peur. »

    Elle sourit un peu plus afin d’accréditer son mensonge. Il était bien sympathique ce jeune homme, oui … Et puis, peut-être aurait-elle droit à un tour gratuit ? A elle de trouver le truc … Car il y en a toujours un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shadow Leader
Shadow Leader


| M e s s a g e s : 27
| H e r e . s i n c e : 27/06/2010

Fiche de renseignement
|Groupe: Nemesis
|Âge : 17 Ans
|Apparence dans le monde des Rêves: Kirby (>'-')>

MessageSujet: Re: L'eau pure chasse les impurs... mais les impurs peuvent nuirent à la pureté de l'eau[libre]   Mar 30 Nov - 20:26

Curiosité... voilà quelques chose de bien dangereux... Moi aussi c'est par curiosité que j'avais ouvert mes livres pour la première fois, moi aussi par curiosité j'avais effectué mon premier rituel ici... et c'était la curiosité qui m'avait apprise que tout ce qui était condensé dans mes ouvrages étaient on ne peut plus vrai. Alors comme ça la dame était curieuse... Les gens qui demandent généralement une démonstrations n'ont souvent qu'une des deux ambitions suivante: se rassurer en voyant que la magie n'existe pas, ou se soulager en ce disant que le monde est moins « normal » qu'il ne le laisse paraître. Et vous madame de quel bord étiez vous? Vous vous dites cartésienne mais espérez vous qu'elle existe ou la craignez vous comme la peste? Pour ma part je connais la réponse, et bien que je refuserais systématiquement de l'admettre elle m'a coûté cher. Vous voyez chacun d'entre nous vie dans sa petite réalité, crois que telle personne et la meilleur qui existe, qu'une autre et la pire des raclure, qu'un miracle est toujours possible où n'a aucune raison d'arrivé, qu'il y a une vie après la mort ou qu'il n'y en a pas, que dieu existe ou non. Pour peu que la réponse que ma démonstration apporte à la personne soit contraire à ce qu'elle pense c'est tout ce petit monde que l'on chamboule, et souvent les gens changent, comme si ils avaient subit l'un des pires traumatisme qui soit... ce fut mon cas, et je dois dire que je trouve ce que je suis devenu assez plaisant.

« Je doute avoir besoin de faire plus de chose que de vous inviter a regarder l'état de l'eau pour vous convaincre que je sais faire plus que de simple tour de passe passe. »

Joignant le geste à la parole je me levais de mon siège et tendis la main à la demoiselle pour l'aider à se lever. Une fois qu'elle se fut fait je me baissais et rallumait une bougie à l'aide d'un briquet avant de la prendre dans ma main la dite bougie afin d'éclairer un peu le bord pour les yeux de ma compagne. La couleur de l'eau n'avait pas changé depuis que je l'avais quitté, noire comme la nuit la plus sombre, sans explication possible, il était impossible de distinguer le fond même en se plaçant là où la profondeur était la plus faible. J'attendis ensuite, laissant la jeune fille prendre toute la mesure de ce qu'elle avait devant elle et s'interroger sur le pourquoi de la chose. Puis finalement je démarrais les explications.

« C'est un rite de purification par l'eau, qui consiste a relâcher toutes les émotions et énergie noire accumulée afin qu'elles soient lavé et purifiée par l'eau. Très pratique pour éviter la folie ou diverse joyeuseté néfaste de la magie, le léger inconvénient étant que je ne peux pas faire appel a mes pouvoirs pour un moment... mais bon c'est toujours plus discret que le sacrifice de vierge. »

À elle de voir ce qu'elle souhaite croire ou pas, elle était devant un phénomène difficilement explicable et soit elle prenait l'explication que je lui donnais soit elle en cherchait une rationnelle, sachant que les peinture qui couvraient mon corps auraient du donner à l'eau plusieurs teinte différente et non un noir uniforme. C'était là que la psyché des gens se confrontait avec la réalité qui leur faisait face et que certain l'acceptait et d'autre non... bon moi j'avais fait apparaître le fantôme d'un de mes ancêtre du coup... comment dire j'avais vu un peu mon monde démonter à grand coup de massue sans trop de temps d'adaptation, pour elle se serait probablement moins violent...

« Alors quelle explication apportez vous de votre côté à ce phénomène? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Listen the rumours
Listen the rumours


| M e s s a g e s : 17
| H e r e . s i n c e : 05/10/2010

Fiche de renseignement
|Groupe: Hybris
|Âge : 19 ans
|Apparence dans le monde des Rêves: Plante verte

MessageSujet: Re: L'eau pure chasse les impurs... mais les impurs peuvent nuirent à la pureté de l'eau[libre]   Ven 3 Déc - 1:56

    Il paraissait très sûr de lui, ce qui n’était pas si étonnant vu les rumeurs qui le suivaient. Et pourtant, Ysabell ne pouvait s’empêcher de douter. La magie n’existe pas, il n’y a que de l’illusion. Etait-il un i bon maitre illusionniste pour croire qu’il pouvait la berner ? Se laisserait-elle avoir ? C’était là une bonne question. Sa main n’hésita pourtant pas à saisir celle d’Alexander qui l’aida à se lever et l’amena au bord de l’eau, saisissant une bougie au passage pour éclairer la scène un peu mieux. La scène aurait pu être romantique. Imaginez : un couple dans une piscine déserte à une heure tardive, juste quelques bougies pour s’éclairer, un sombre mystère planant … Ben oui, mais non. Dommage, hein ? Le remake de Twilight croisé avec l’Apprenti Sorcier sera pour plus tard.

    Arrivée au bord de l’eau, Ysabell ne remarqua d’abord rien d’anormal. Puis elle capta que l’eau était opaque. Même plus qu’opaque. Comme i quelqu’un avait remplacé toute l’eau du bassin par de l’encre de chine. Elle ne semblait pas plus épaisse, plus dense, non, juste d’une autre couleur. Etrange. L’explication l’était encore plus. Un rite de purification ? Quelle idée … bizarre. Mais elle ne pouvait nier le fait que tout dans cette pièce n’était pas « normal ». En un sens, elle n’était pas si étonnée que ça. Après tout, c’était le monde de la Faucheuse, un univers à part. Pour étrange que soit cette idée, elle s’y était résolue il y avait plusieurs années, lorsque l’univers entier avait basculé. Elle n’était pas orpheline comme la moitié des enfants ici présents. Ses parents avaient juste eu un appétit un peu trop vorace … Et une fois que la Mort prenait les rênes du jeu, qui pouvait en savoir les règles ? La Magie pouvait bien exister ici … pour peu que la Reine du Jeu en ait décidé ainsi. Ce qu’Ysabell ne comprenait pas, c’était l’intérêt qu’avait Lilith de laisser une telle puissance, car elle supposait que les sorts n’avaient pour limite que celle que s’imposait le lanceur, pourquoi donc la laisser dans les mains de personnes qui pourraient s’opposer à elle ? A moins que ce ne soit pas elle qui l’ait décidé, mais ces fameux Dieux qui l’avaient enfermés ici.

    Quelle que soit la réponse, cela ne changeait pas le fait qu’Alexander pouvait sans doute tirer un grand parti de ses possibilités, et qu’il l’ignorait probablement. Il ne se comporterait pas comme ça s’il savait qu’ils n’étaient pas dans « le monde réel ». Pour le remake de Matrix, c’est bon. Sauf que l’agent Smith était bien plus mortellement dangereux et qu’ils n’avaient pas d’élu pour les sauver. Hum …

    Elle passa la main au-dessus de l’eau, résistant à la tentation d’y toucher. Vu ce qu’il lui avait dit, il serait malvenu de tenter de toucher un truc rempli de pensées négatives, à moins d’être suicidaire ce qui n’était pas son cas je vous rassure. Dans tout ce qu’il avait raconté, pourtant, une chose avait retenu son attention plus que les autres : la dernière.

    « Je me vois à cours de réponses logiques, j’en ai bien peur. Ainsi la magie existe vraiment dans ce monde … Mais étiez-vous vraiment sérieux quand vous parliez de sacrifice ? J’ai du mal à croire que quelqu’un comme vous puisse exécuter quelqu’un de sang-froid … »

    Oui. Il avait beau avoir l’air parfois psychotique, fou, sans doute un brin mentalement dérangé, il n’avait pourtant pas l’air d’un meurtrier. En était-il réellement capable ? Elle rangea sa main sur le bord du bassin, histoire d’éviter toute bêtise et détacha enfin son regard de l’eau afin de le poser sur le « mage noir » à côté d’elle. Qu’aurait-il à dire pour sa défense ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shadow Leader
Shadow Leader


| M e s s a g e s : 27
| H e r e . s i n c e : 27/06/2010

Fiche de renseignement
|Groupe: Nemesis
|Âge : 17 Ans
|Apparence dans le monde des Rêves: Kirby (>'-')>

MessageSujet: Re: L'eau pure chasse les impurs... mais les impurs peuvent nuirent à la pureté de l'eau[libre]   Lun 3 Jan - 19:26

Une bonne preuve a raison des plus sceptique, je ne sais pas trop ce qu'elle en pensait, j'aurais probablement put apprendre a lire les pensée, mais en toute franchise je ne voyais pas l'intérêt de développer ce genre de faculté, c'était certes très pratique mais aussi triché, j'avais plus efficace si je voulais une information quelconque. Les paroles suivante de la jeune femme furent plus surprenante... effrayé par mes histoire de sacrifice de vierge? En même temps c'était un composant courant... mais tellement futile, a quoi bon sacrifier quelque chose a une puissance que je ne saurais maitriser... je souris:

« Pourquoi? Vous êtes vierge et intéressé? »

ça me rappelait un peu tout les vieux film ou ce genre de rituel était exécuté, la vierge en question avait toujours 20 ans, un physique de déesse, et même dans les époques ou toute jeune fille était violé aux alentour de 12 ans elles était encore pure et vierge alors que le mage en question les choppais dans la rue... Déjà trouver une fille vierge a notre époque c'était loin d'être évident, mais encore fallait-il être sur qu'elle le soit, et le demander comme je venais de le faire la pour rire n'était pas vraiment un moyen fiable, et dieu seul sait si les conséquences pouvaient être catastrophique si je me trompais.

« En fait le sacrifice est une offrande à une puissance supérieure pour lui demander d'accomplir ce que le mage ne peut faire avec ses connaissance ou pouvoir. En d'autre terme c'est bien pour les amateurs qui souhaiteraient voir un gentil monsieur se taper tout le boulot à leur place en échange d'un coup de couteau bien placé, mais pour ceux qui recherchent connaissance et apprentissage, ainsi que découverte cela à bien peu d'intérêt. »


Je me perdit dans mes pensés... A vrai dire plusieurs fois l'idée d'un sacrifice m'était passé par la tête pour demander à la créature de m'accorder de plus grande connaissance, mais un trop grand flux d'information impie aurait vraiment été trop dangereux, d'autant plus si la créature y place deux trois secret sombre de l'existence après tout qui sait ce que renferment les plus grand secrets de notre monde? Imaginons que je découvre que l'homme n'est qu'une créature inventé pour que des créatures puissent s'en servir comme composant de rituel, mais vision de la vie pourrait en être grandement altéré, c'est pourquoi je pense que la bonne vielle méthode du « tests et vois » est plus intéressante.

« En toute franchise l'idée peut être séduisante cependant le fait de sacrifié une belle et jeune fille me semble quelque peu déplacé par rapport à ce qu'on peu y gagner, les belles et élégantes plante qui peuplent notre espèce valant tellement plus que ces quelques pouvoir... »

chassez le naturel et il revient au galop... galanterie et manière oblige, toujours complimenter la dame, qui il est vrai n'était pas désagréable au regard, enfin de toute manière il y avait peu de risque qu'elle s'y laisse prendre, les seules fille ayant de l'intérêt pour moi étant les disciple qui voulaient s'attirer les faveur du maître et qui se faisait envoyé balader sauf quand j'avais une corvée à leur faire faire... après tout si elles voulaient des pouvoirs, elles n'avaient qu'à les rechercher elles même...

« De toute manière si je me devais de sacrifier quelqu'un je doute que ce soit une personne dont la présence est aussi agréable de la votre, les ennemi ne manquant après tout pas quand on commence a s'intéresser a des choses considérée comme malsaine par un bon 95% de la population. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Listen the rumours
Listen the rumours


| M e s s a g e s : 17
| H e r e . s i n c e : 05/10/2010

Fiche de renseignement
|Groupe: Hybris
|Âge : 19 ans
|Apparence dans le monde des Rêves: Plante verte

MessageSujet: Re: L'eau pure chasse les impurs... mais les impurs peuvent nuirent à la pureté de l'eau[libre]   Lun 31 Jan - 2:47

    Il n’hésita pas avant de répondre, osant même afficher un sourire alors qu’on parlait ici de meurtre. C’est à se demander ce qu’avait ce tye en tête, vous n’êtes pas d’accord ? Mais Ysabell ne s’en formalisa pas. Ce sourire n’était pas menaçant, elle n’avait rien à craindre. Sa réplique, si franche qu’elle en fut presque déstabilisante - presque – ne manqua pas de tirer un petit rire à Ysabell avant qu’elle ne se reprenne pour lui répondre, ironiquement bien sûr. Quoi que, allez savoir … Elle y ajouta un petit sourire qui aurait pu passer pour complice.

    « Je crains de ne pas remplir une des conditions. Dommage, il vous faudra trouver quelqu’un d’autre. »

    Elle l’écouta expliquer ce qu’était un sacrifice : à quoi ça servait, qui l’utilisait … D’une oreille à peu près attentive. Parce qu’en fait, ça l’intéressait pas trop cette histoire, voire carrément pas du tout. Elle n’avait pas l’intention de s’en servir, et ne pensait personne assez fou dans cette académie pour tuer quelqu’un. Même dans les Raven Heart, et ce n’était pas peu dire. Une chose lui chatouilla l’oreille cependant. Une phrase. « Mais pour ceux qui recherchent connaissance et apprentissage, ainsi que découverte cela à bien peu d'intérêt. » En gros, monsieur n’a jamais assassiné personne, et recherche connaissance et apprentissage … Hum, peut-être la réserve devrait-il l’intéresser, s’il est assez fou pour y aller … Mais elle était sûre qu’il n’y avait jamais mis les pieds. Personne n’y allait jamais. Non seulement il fallait réussir à prendre la clé, mais en plus il aurait fallu être sûr que personne ne vienne quand on y entrait autant que quand on en sortait. Et la porte n’était sans doute pas la seule protection envers ces livres étranges qu’était censée renfermer cette pièce …

    Il sembla un instant perdre le fil de ses pensées. Pour réfléchir à quoi ? Elle s’en fichait. Sans doute pas à la tuer, et c’était tout ce qui lui importait. Il se reprit d’ailleurs bien vite, retrouvant la galanterie qu’on lui avait sans doute bien inculquée dans son éducation. Un noble allemand … qui plus est fiancé avant d’être majeur. Oui, sans aucun doute la partie enfance avait dû être assez rude. Elle sourit en retour au compliment à peine masqué. Mais être comparée à une plante … hmm, assez ironique quand on pense que dans ses rêves, elle est réellement une plante. Mais comment pourrait-il le savoir, ou même s’en douter ? Impossible.

    Pas un assassin, mais pas pour autant effrayé ou dégouté à l’idée d’assassiner quelqu’un. Mais comme dit plus haut, tant que ce n’était pas elle ça lui allait très bien. Elle ne voyait pas non plus en quoi ses activités étaient malsaines … Bon, elle n’y connaissait pas grand-chose, il fallait bien l’avouer. Après tout ce n’était pas elle la rédactrice en chef, ni la journaliste associée à cet adolescent. Mais elle avait des oreilles partout et si la méfiance était de lise dans tout ce qui se racontait, elle-même n’y avait jamais rien vu quoi que ce soit de malsain. Mais elle ne savait sans doute pas tout.

    « Allons … pourquoi dénigrer ainsi votre travail ? Je suis sûre que plus de 5% sont intéressés par ce que vous faites … Jamais personne ne vient vous rendre visite pour vous demander des services ? »

    Non pas qu’elle doute du fait que beaucoup de gens trouvent ça bizarre, mais il lui semblait étrange qu’aucune jeune fille en fleur ne soit venu lui demander un philtre miracle, ou quoi que ce soit d’autre du même style. Enfin, c’était peut-être le cas, selon ce qu’il répondrait. Sauf s’il décidait de ne pas répondre à la question, mais que perdait-il à répondre ? elle ne lui demandait pas de nom. Par contre, s’il s’avérait qu’il avait des clientes, ça ferait de folles rumeurs à rapporter …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: L'eau pure chasse les impurs... mais les impurs peuvent nuirent à la pureté de l'eau[libre]   Aujourd'hui à 23:09

Revenir en haut Aller en bas
 

L'eau pure chasse les impurs... mais les impurs peuvent nuirent à la pureté de l'eau[libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remembrance Requiem :: La Ville :: |Complexe sportif :: Piscine-