Aiko Tsukiwa ~ Terminée


Quand la faucheuse réclame son dû...
Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Aiko Tsukiwa ~ Terminée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Petit Newbie
Petit Newbie


| M e s s a g e s : 1
| H e r e . s i n c e : 14/05/2011

MessageSujet: Aiko Tsukiwa ~ Terminée    Sam 14 Mai - 18:28

Who are you ?
Here, even darkness can't hide you...

I d e n t i t é ;
.




Feat [Aiko Tsukiwa].



    Me, myself and I.
    .

    Nom : Tsukiwa
    Prénom : Aiko
    Date de Naissance: 02 / 03 / 1993
    Nationalité: Japonaise
    Date d'arrivée à l'Orphelinat : 02 / 03 / 2003
    Qualités: Sympathique; rêveuse; courageuse; loyal, intelligente ; curieuse.
    Défauts : distraite; irréfléchie; impulsive, naïve.


C a r a c t è r e ;
.


What do you think ?
.


Aiko est une fille assez douce en apparence, bien qu'elle ne réagisse qu'à ses sentiments du moment, elle n'en reste pas moins une fille qui pense avant tout à sa sœur et à ses amis. Souvent plongé dans ses bouquins, Aiko ne fait pas attention au temps qui défile. C'est une rêveuse qui passe la plus part de ses journées plongé dans des livres de légendes et de conte de fée.
Malgré son air de rêveuse et distrait, Aiko est une jeune fille qui aime l'aventure et qui rêve de voir le monde en embarquant sa sœur au passage bien évidemment. Elle plonge tête baissé, sans penser aux conséquences de ses actes, elle préfère s'excuser après avoir commis une erreur plutôt que de ne rien faire et de garder l'idée dans sa tête sans la voir apparaître dans sa vie.
Mais l'adolescente est une personne qui croit tout ce qu'on lui dit, elle serait capable de croire que la fin du monde était sur le point d'arriver si une personne venait lui dire. Aiko serait également capable de suivre n'importe qui si on lui faisait une proposition intéressante ( comme de nouveaux livres ), si un jour on la trompait, la jeune fille ne le verrait même pas même si l'acte serait évident pour tout le monde. Attention, cela ne veux pas dire qu'elle est bête, bien au contraire. L'adolescente croit juste au prince charmant dirons nous mais c'est une jeune fille pleine de ressource et très cultivée pour son jeune âge.



P h y s i q u e ;
.


What do you see in the miror ?
.

Se lever le matin pour aller se regarder dans un miroir... un visage se reflète sur la glace. Il est fin, doux, angélique et pourtant il semble si triste. Les pupilles violines semblent être sur le point de pleurer et de fine lèvres roses sont entre ouverte pour laisser l'air pénétrer dans les poumons de la jeune fille qui se tient actuellement devant son miroir. Elle passe une main dans ses longs cheveux argentés, pourquoi les a-t-elle ainsi ? Peut être parce que la couleure lui plait allez savoir, si c'est naturel ? Parfaitement, pourtant elle aurait put se teindre les cheveux, mais elle refuse, c'est elle après tout, pourquoi devrait elle changer ?
L'adolescente contemple son reflet, comme si c'était la première fois qu'elle le voyait. Une chemise blanche cache un peu ses formes, elle ne veut pas montrer qu'elle à de la poitrine, elle sait qu'elle existe et pourtant, elle aimerait la cacher. Une jupe noir met en valeur ses fines jambes et un noeud noir mal noué autour de son cou qui retombe sur sa poitrine, elle ne prend pas la peine de l'attaché correctement, ce n'est qu'une décoration après tout...
Aiko porte souvent des mitaines, juste par pur plaisir, elle aime ce style plus que tout.


H i s t o i r e ;
.

Do you remember ?
.

Notre histoire commence lors d'un soir d'été, minuit sonne, un cris résonne, puis un autre. Des jumelles viennent de naître dans la famille Tsukiwa, une famille pauvre ne pouvant pas s'occuper de ses trois enfants. C'est ainsi que commence l'histoire... par un pacte.
Kyle, l'aîné de la famille a alors cinq ans, il ne sait rien de ce qui va lui arriver, il voit seulement ses deux petites sœur. Son père étant japonais il a décidé d'appeler la première Aiko, la mère étant anglaise, elle a décidé d'appeler la seconde Alice. Kyle est fier de ses petites sœur, il sait qu'il se sentira moins seul désormais. Le petit garçon se voit déjà dans une quinzaine d'année dévisager le petit copain de l'une de ses sœurs d'un air qui veut dire : " Fais lui du mal et je te tue " ou encore les aider dans leurs devoirs, il sait qu'il fera un bon grand frère, ce qu'il ne sait pas c'est que ses parents, ayant peur de ne pas pouvoir élever leurs enfants, l'ont déjà donné à la mort contre de l'argent, il ne sait pas qu'il ne lui reste plus que cinq ans à vivre auprès de sa famille.

Les cinq années passent, Kyle aime ses sœurs, il les trouve aussi fantastique l'une autant que l'autre. Il les aide quand il le faut, elles sont calmes, il n'a pas à se plaindre. La veille de son anniversaire arrive, tout excité il suit ses parents dans la cuisine, ils veulent lui offrir quelque chose, un cadeau en avance ! Demain il sera grand, demain il aura dix ans ! Mais ce cadeau là, il n'en veut pas...

Son père le tient solidement par les épaules, pendant que sa mère s'approche de lui, couteau à la main, elle pleure et Kyle demande tout innocemment : " Maman.. j'ai fait quelque chose de mal ..? " Elle lui demande pardon et enfonce l'arme dans le cœur de son fils, elle ne veut pas, elle ne veut pas qu'un de ses enfants soit à la faucheuse, elle ne veut pas qu'un de ses enfants disparaisse de sa vie et pourtant elle n'hésite pas à tuer son fils. Le corps est caché aux yeux de tous, personne ne sait ce qu'il s'est passé, les parents disent que Kyle est partit en internat alors qu'il est enterré dans le jardin. Les deux petites filles savent que c'est faux mais elle doivent garder le secret, pour que la famille reste ensemble. Alors tout les ans, Aiko et Alice vont déposer des fleurs sur l'endroit ou Kyle est enterré, il n'a même pas eut le droit à une belle cérémonie d'adieux.

Cinq ans passent, plus de nouvelle de la faucheuse, les parents croient que tout est fini, l'anniversaire de leurs princesses arrivent, elles vont avoir dix ans. Alors que madame et monsieur semblent totalement guérit du meurtre de leur fils unique, les deux petites filles continuent de le pleurer, se demandant pourquoi leurs parents ont-ils fait ça ..? La réponse est pourtant simple et tellement bête, ils ont fait ça pour éloigné la mort, ils ont tué pour éloigner la mort.
Les jumelles s'avancent, leur gâteau est là, posé sur la table. Ensemble elle souffle les bougies, ensemble elles font leurs vœux d'anniversaire, ensemble, elles entendent une personne toqué à la porte, chouette leurs amis sont là ! Aiko se précipite à la porte pour leur ouvrir.

Ce n'est pas leurs amis, c'est une grande dame qui vient, elle porte une longue robe noire et une faux se trouve dans sa main. La petite fille la laisse entrer, lui souhaitant même la bienvenue. En voyant l'arrivante, les parents palissent, la mère se met à pleurer. Aiko s'approche de sa mère et dit d'un ton tout aussi innocent que son frère : " Maman...J'ai fait quelque chose de mal ..? "
Est ce que c'était mal de laisser cette étrange personne rentrer dans la maison ? Sa mère la prend dans ses bras, c'est elle la plus grande. Elle s'écrit : " Mon aîné n'est plus de ce monde vous n'avez plus rien à faire ici ! "
La faucheuse semble les regarder, mais personne ne le voit, son visage est caché par sa capuche. Elle s'esclaffe, et sans qu'elles sachent comment, les deux petites filles se retrouvent près de l'être étrange qui lance froidement : " Vous avez tué votre fils aîné juste pour qu'il ne vienne pas avec moi, vous méritez une punition. Vous auriez du savoir.. que si l'enfant aîné mourrait avant que je ne vienne le chercher, je prenais le deuxième enfant de la famille. Mais à ce que je vois, vous avez des jumelles.. "
La mère s'élance et s'empare d'Alice, la serrant contre sa poitrine : " C'est Aiko la plus grande ! Prenez là mais laissez moi ma petite Alice ! "

Aiko à l'impression d'être trahit, ce n'est pas comme si elle avait cinq ans, ce n'est pas comme ci elle ne comprenait plus rien. Elle ferme les yeux, se met à pleurer, sa mère ne l'aime pas.
La faucheuse reprit Alice qui alla serrer sa sœur dans ses bras, Aiko ne lui en veut pas, elle sait qu'Alice ne l'abandonnera jamais.
L'étrange femme commence à éloigner les filles.
" Vous ne méritez pas de garder vos deux enfants, voilà votre punition... au lieu de perdre votre fils aîné comme nous en avions convenu... vous perdez vos deux filles, vos jumelles. "
Elles avancent, la porte se referme derrière elles, les cris de leur mère rompent le silence de mort, puis plus rien. Comme si elle les avait oublié.

Aiko et Alice se retrouvent devant un grand manoir, elles n'ont pas spécialement peur, elles sont ensemble après tout. La première serre la main de sa sœur et franchit la grille en même temps que sa jumelle.

Les jumelles se regardent, peut être qu'elles seront bien mieux ici, au moins elles sont ensembles, abandonnées par leurs parents, elles ne savent rien de qui ils sont. Aiko dévisage sa sœur, elle n'a plus qu'elle, elle n'a toujours eu qu'elle. Les deux orphelines avancent, ignorant tout de leur passé pourtant existant.


L e . m o n d e . d e s . r ê v e s ;
.


You have no choice...
.


Accès au monde des rêves du côté; Ragnarok ~ Erèbe

Pseudonyme choisi dans le rêve; Luinil
Apparence dans le monde; Dans le monde des rêves, Luinil mesure la taille d'un pouce, effectivement elle est très petite. Elle ressemble à un petit jouet aux cheveux rouges et aux yeux noir charbon, Elle porte une tenue de cuir. En fait elle ressemble à une figure de combat dans un anime. Luinil est très agile et rapide et son arme est un sabre à la lame empoisonnée. Elle est la seule à avoir l'antidote de ce poison mortel.

[NE PAS REMPLIR LA SUITE]


W h e n . d a r k n e s s . t u r n s . to . l i g h t ;
.

Stop dreaming !
.

Comment avez-vous connu le forum ? ; Par une amie qui va s'inscrire en tant qu'Alice.
Avez-vous des suggestions à faire ?; Aucune
Combien de temps pourrez vous accorder au forum ? ; ça dépend..
C o d e ;
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Aiko Tsukiwa ~ Terminée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remembrance Requiem :: Dossiers d'administration :: |Dossiers d'inscription des pensionnaires-