Jeremiel, responsable Hybris


Quand la faucheuse réclame son dû...
Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Jeremiel, responsable Hybris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Responsable Hybris
Responsable Hybris


| M e s s a g e s : 1
| H e r e . s i n c e : 06/01/2010

MessageSujet: Jeremiel, responsable Hybris   Mar 16 Mar - 21:35

Bad Prince Charming
Or Dark Magician

I d e n t i t é ;
.




J e r e m i e l..
Wanna play with me ?



    Me, myself and I.
    .

    Nom : A défaut de se souvenir du sien cela sera Woesbrïng.
    Prénom : Jeremiel.
    Date de Naissance: Une naissance ? Quelle importance dans une vie; les siècles passent et on oublie vite. A moins que l'on se lasse toujours plus d'ajouter une bougie chaque année...
    Nationalité: Vous savez quand on est ainsi comme lui, on est un peu de partout ou bien de nulle part.
    Rôle à l'orphelinat : Responsable Hybris.
    Qualités: Calme | Patient | Charismatique | Rusé .
    Défauts : Froid | Cynique | Sarcastique | Machiavélique | Narcissique | Curieux | Sadique.


C a r a c t è r e ;
.


What do you think ?
.

    Je suis persuadée que parfois, aux heures les plus tardives, lorsque vous rôder encore illégalement dans les corridors, vous ressentiez une étrange présence pesante et presque malsaine. Vous sentez ce souffle glacial régner dans les couloirs tortueux de l'orphelinat et cette étrange impression d'être observé d'un œil mauvais ? C'est sans doute Jeremiel, caché dans l'ombre, qui vous épie. Il passe tel un courant d'air et s'amuse d'un rien, se moque de vous. Quelle désagréable manie il a d'apparaitre derrière vous sans un bruit, pour surprendre au moment le moins opportun votre malheureuse personne commettant un méfait. Notre chère directrice ne serait pas fière de vous. Pauvre petite créature entre les mains d'une ombre cruelle et sans merci. Vous auriez mieux fait de prier Dieu, s'il existe, pour ne pas croiser son chemin, car il n'hésitera sûrement pas à vous faire chanter avec l'amabilité d'un gentleman des temps anciens. Un être sans pitié mais d'une politesse exacerbé, parfait contraste de cette effrayante personnalité machiavélique. Voilà qu'il vous propose un petit jeu en échange de votre liberté. Si vous gagnez il vous laisse rejoindre votre dortoirs sans encombre, dans le cas contraire...qui sait ?

    Regardez cet écu d'or sortit tout droit d'un autre temps. Se promenant habilement entre les doigts agiles du jeune homme. Hop, un claquement de doigt et voilà qu'il virevolte dans les airs à une vitesse vertigineuse avant de retomber dans la main de son propriétaire. Face je gagne. Pile tu perds. Accoudé à un mur, il vous dévore littéralement de son regard d'un bleu profond, vide de tout sentiment. Un immense néant reflétant la froideur de son être profond. C'est un peu son jeu favori. Ne vous laissez pas prendre par ce petit sourire au coin, mielleux à souhait, qu'il arbore constamment. Il se pourrait que vous y perdiez votre chemise, votre honneur, votre amour propre, votre liberté et même jusqu'à votre... âme. Prudence est mère de sûreté. Ne pariez jamais contre Jeremiel ou vous aurez à le regretter pour le restant de votre vie. Pourquoi avoir accepté ?

    Vous voilà emmené au plus profond des entrailles de ce lieu plus que étrange par un hôte dont le rire triomphal résonne dans le vide pesant de cette atmosphère inquiétante. Oh un miroir. Un miroir ? Un miroir ! Pour sa divine majesté le prince noir. Miroir mon beau miroir dis moi qui est le plus beau ? Nul besoin de réponse il le sait déjà. C'est lui, lui et rien que lui. Et voilà qu'il commence sa petite tirade d'auto-flatteries. Parfait. Par ailleurs, bien trop occupé par sa petite personne, il semble vous avoir oublié. Vous reculez d'un pas, puis un autre jusqu'à disparaitre en courant au bout du couloir. Cette fois-ci, on ne vous y reprendra plus. Errer dans les couloirs à cette heure-ci n'était sans doute pas la meilleure idée que vous ayez eu. Soudain il se retourne. Seul ? Sûrement un autre gamin jaloux de ma merveilleuse et éblouissante beauté. Un rictus se dessine sur son visage sans imperfection. Son rire sinistre retentit jusqu'à vos oreilles alors que vous remontez déjà les marches en direction de votre chambre. Un frisson de terreur vous parcours l'échine. Et à cet instant vous savez que vous n'êtes pas encore au bout de vos peines...



P h y s i q u e ;
.


What do you see in the miror ?
.
    En retard, en retard. Une jeune fille se presse à travers tout l'orphelinat. Ses pas résonnent dans les couloirs plus semblables à des cicatrices qu'à des corridors. Un courant d'air traverse la pièce. Elle sait qu'il passe ici tous les jours, à la même heure. Il arrive. Et voilà que dans sa tête, la scène se déroule au ralenti. Elle soupire silencieusement. Les portes s'ouvrent doucement en grincement léger et Jeremiel apparaît. Cachée derrière un mur,elle épie le moindre de ses mouvements. Sa démarche assurée, un brin désinvolte. Le premier mot sur les lèvres de l'adolescente :charisme. Son regard est inéluctablement attiré vers son visage. Comment le prince des ténèbres peut-il se faire aussi lumineux ? Sans doute pour duper l'agneau qui l'observe avec intérêt. Pour mieux l'attirer dans son antre. Il finit comme à son habitude par s'assoir sur le rebord de la fenêtre, ses yeux d'un bleu profond; constamment cerné de noir, scrutant le paysage derrière la vitre sale. Derrière ce regard de verre : l'infini. Un immense néant attirant et repoussant. Toute la froideur de son être repose dans cet océan vide.

    De la grande silhouette longiligne émane une aura étrange entre sensualité et violence. Un corps fin mais qui cache une réelle puissance. Mais il semblerait qu'il aime jouer avec son apparence androgyne. Il est vrai qu'un visage masculin aux traits si fins est plutôt rare. Hypnotisant . Elle ne peut détourner son regard. Déconcertant. Elle sait qu'il n'est pas ce qu'il prétend être. Attrayant. Et pourtant comment faire abstraction d'une telle beauté ? Repoussant. Une beauté au teint blafard, semblable à celui d'un cadavre. Énigmatique. Elle voudrait s'approcher un peu plus. Se brûler les ailes. Rien qu'une fois. Mais elle n'ose. Il ne l'impressionne que trop. Sa stature, son visage intemporelle sans imperfections. Ses cheveux flamboyants, d'un roux étrange. Sans doute s'était t-il approché trop près du souffre des enfers. Un ange aux enfers ? Non, un démon sur terre. Une figure angélique traitresse.

    Le temps s'est écoulé, la terre a continué de tourner. Et pourtant, il semble toujours plongé au cœur d'une éternelle jeunesse. Quel est le véritable âge de cet être mystérieux ? La jeune fille sursaute. Une main vient de se poser sur son épaule . Elle se retourne laissant échapper un petit bruit de surprise. Elle reconnaît alors une fille de son âge aux cheveux roux et aux tâches de rousseurs prononcées.

    « Encore en train d'épier ? On t'a déjà dit de pas t 'approcher de lui. Il est dangereux... »

    La jeune fille rougie et commence à bégayer une phrase tout bas.

    « P-pas du...tout..je suis ici par hasard... »

    La fillette rousse laisse échapper un petit ricanement avant de prendre son amie par la main pour la faire sortir de la pièce. L'adolescente à tout juste le temps de jeter un petit coup d'œil derrière elle avant d'être emportée. Il a déjà disparu. Tant pis, demain elle sera là. Même heure, même endroit.


H i s t o i r e ;
.

Do you remember ?
.

Une histoire ? Un passé ? Seuls les êtres insignifiants s'attachent aux futilités disparus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Jeremiel, responsable Hybris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remembrance Requiem :: Dossiers d'administration :: |Dossiers d'inscription des pensionnaires :: Fiches PNJs-