Vive les Mariés !


Quand la faucheuse réclame son dû...
Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Vive les Mariés !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Directrice faucheuse d'âmes
Directrice faucheuse d'âmes


Féminin | M e s s a g e s : 103
| H e r e . s i n c e : 15/12/2009
W h e r e . a r e . y o u ? : Everywhere, and nowhere ...

Fiche de renseignement
|Groupe: Personnel dirigeant
|Âge : Tellement d'années que je ne compte plus ...
|Apparence dans le monde des Rêves:

MessageSujet: Vive les Mariés !   Lun 19 Juil - 16:20

    Encore cette lumière au fond, de laquelle vous vous approchez ... Nul doute n'est permis, vous savez que vous allez vivre une aventure incroyable.

    Vous apparaissez dans la cour d'un magnifique chateau. Aaaah ... Le Moyen-Âge. Ses chateaux, ses belles dames, ses chevaliers ... Ses paysans. Dans la cour où vous vous situez, vous remarquez une foule qui, étrangement, n'a pas de visages ... Il s'affairent, s'agitent en tout sens. Pourquoi donc, me direz-vous ? Et si vous le leur demandiez vous-même ? N'est-ce pas une couturière que je vois là-bas ? Ses commérages sont des plus réputés. A moins que vous ne préfériez vous adresser au boucher, dont les oreilles trainent presque aussi loin que le fumet des saucisses qu'il transporte. Mais peut-être voudrez-vous parler au boulanger, veilleur matinal qui entend les oiseaux chanter aussi bien que les rumeurs passer ...

    Une quatrième possibilité : vous pouvez décider d'aller voir vous-même ce qu'il en est et de passer les grandes portes de bois du chateau, restées ouvertes pour la grande occasion ...

    Restez cependant en groupe, il apparait que vous ne pouvez pas vous éloigner de plus de 5 mètres du groupe ... Pas très pratique tout ça ... Restez en retrait, et vous serez tous immobilisés ... Ce serait trop faciliter le travail de la Faucheuse qui vous guette à l'instant, n'est-ce pas ?

Alors, que ferez-vous ? De votre choix, dépend votre voyage ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://time-for-redemption.forumactif.com
Opportuniste
Opportuniste


Masculin | M e s s a g e s : 157
| H e r e . s i n c e : 03/07/2010
| Â g e : 23
W h e r e . a r e . y o u ? : In your nightmare

Fiche de renseignement
|Groupe: Nemesis
|Âge : 17
|Apparence dans le monde des Rêves: homme de glace en costume

MessageSujet: Re: Vive les Mariés !   Lun 19 Juil - 22:00

    Peter se tenait adossé contre le mur d’un château, celui-ci était particulièrement Beau et accueillant.
    Mais que dis-je Peter, il s’agissait de Mark, et oui, le grand méchant loup avait laissé la place a son alter égo dans le monde des rêves. Présentement celui-ci semblait attendre. Tout dans sa tenue était en dissonance avec le style ambiant, en effet le jeune homme, de un, n’était pas humain, voila déjà une différence majeur, bien que d’apparence humanoïde, il est fait entièrement de glace. Cela a déjà de quoi surprendre, voir même choqué… De plus, les vêtements du jeune homme ne correspondent pas non plus. Que dire de cette chemise impeccable d’une blancheur quasi surnaturelle soigneusement entré dans un pantalon de costume noir a la coupe parfaite ? L’élégance du jeune homme est pourtant encore plus stricte, avec un veston gris parfaitement ajusté sur le buste, d’ailleurs, qu’elle est cette étrange chaine sur le veston ? Le jeune homme de glace vous en donnera rapidement la réponse, sortant de temps en temps l’objet qui est attaché a sa poche, vous pouvez découvrir une montre a gousset en argent gravé, c’est typiquement le genre d’horlogerie du XVIIIème siècle. La tête du jeune homme en elle-même n’est pas très visible, caché qu’elle est par un chapeau des années 30, celui la même est en toile noir et le ruban en est gris.
    Tout dans ce jeune homme symbolise parfaitement l’élégance et l’efficacité par son absence totale de couleur. Le visage du jeune homme en lui-même est totalement inexpressif, pas que la glace soit lisse, non, mais il n’a aucune mimique, aucun sourire sympathique, aucun tic. Quand bien même la glace bleue translucide vous laisserez apercevoir quoi que ce soit, le jeune homme lui, ne laisse rien paraitre, maître des apparences.
    Soudain, prenant un peu plus conscience de ce qui l’entourait, le jeune homme se déplaça en direction des autres gens, pas des simples paysans, pantin sans but, non mais bien des autres participants. En son fort intérieur le jeune homme ne put s’empêcher de penser qu’il était tombé sur une bande de bras cassé, une gourde blonde dans le style Marie Poppins, un affreux Joker féminin et, une petite créature a la pâleur atroce qui aurait fait pâlir une geisha d’envie…
    Le jeune homme alla donc vers elle, toujours avec une élégance particulière, d’une droiture impressionnante. Sa voix grave et profonde s’éleva tandis qu’il s’adressait aux autres participants du rêve :

    -Bonjour, Je me prénomme Mark, comme vous le savez toutes, nous sommes ici pour récupérer une clé, il me semble que nous devrions allez a notre but, laissons de côté les histoires et allons au plus direct.

    Mark, l’élégant homme de glace, voulait bien entendue parlé d’évité les commérages et les gens louches, ne se fiant a personne, voila comment il fonctionnait, il fallait dire que tout n’était pas des plus aisés, demander des renseignement a une vielle chouette qui coud, a un homme qui manie un hachoir a viande ou encore a un homme qui pourrez vous jeter dans un four n’était pas des plus sains. Comment faire confiance aux gens quand on est persuadé qu’ils veulent automatiquement vous faire du mal
    Le jeune homme souhaitait donc allez au plus vite, sachant en son for intérieur qu’il ne fallait jamais ce fier a personne, tant qu’a être attaché a elles, autant s’en servir aussi efficacement que possible.
    Mark était bien évidement au courant pour la clé « caché » dans un des participants… Mais les circonstances faisaient qu’actuellement, il ne pouvait tuer personne sans se griller instantanément.
    Mark fit alors tournoyer sa montre entre ses doigts, réajustant les plis des manches au niveau du coude et appuyant son chapeau fortement sur son crâne.
    Reprenant les paroles d’un célèbre jeu vidéo, Mark ne put s’empêcher de la sortir :

    -Here we go ?

    En même temps tout concordait, le château, la princesse, même s’il s’agissait ici d’une clé, à sauvée et, les participants loufoques et mystérieux.
    Remarquer donc comment Mark ne laisse rien paraitre sur lui, en une phrase, le jeune homme a se présentait, a demandé un service et explicitement montré ce qu’il comptait faire... tout du moins a propos de la destination…
    Attendant tranquillement, il détailla les autres participants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ataraxia.forumactif.com/
The Raven Heart's Queen
The Raven Heart's Queen


| M e s s a g e s : 83
| H e r e . s i n c e : 13/01/2010

Fiche de renseignement
|Groupe: Voyageur
|Âge : 17 ans ~
|Apparence dans le monde des Rêves: Alice accompagnée de son fidèle Lapin Blanc...en peluche ~

MessageSujet: Re: Vive les Mariés !   Ven 23 Juil - 19:00

Alice...Alice. Une voix lointaine venait doucement chatouiller les oreilles de la fillette encore endormie sous un magnifique pommier. Alice...plus elle tendait l'oreille, plus elle avait l'impression de sombrer au cœur d'une douce mélodie comparable au chant des sirènes. Alice. Désormais, il lui semblait qu'un petit air chaud venait délicatement caresser son cou d'une blancheur diaphane. ALICE ! La petite fille ouvrit brusquement les yeux, comme réveillée par un affreux cauchemar et se retrouva nez à nez avec son fidèle compagnon en peluche. D'abord surprise, elle sursauta, puis les idées une fois bien agencées dans son esprit, elle se frotta énergiquement les paupières avant d'étouffer un petit bâillement à s'en décrocher la mâchoire. Pas de quoi avoir peur ce n'était que Lui, après tout. Appuyée sur un genou, la peluche dans une main elle se releva en époussetant sa jolie robe bleue ciel. En parlant de ciel, celui sous lequel elle se tenait semblait clair et dégagé, comme lors d'une parfaite journée d'été. Mais quiconque aurait mieux regardé l'horizon aurait vu s'amonceler au loin une multitude de nuages noirs donnant à l'éther marbré de gris un aspect bien menaçant. Était-ce un signe ? Peu importe...ils n'arriveraient pas jusqu'ici, l'histoire est écrite ainsi. C'est bien dommage car ne dit-on pas « mariage pluvieux, mariage heureux » ? Enfin cela ne la concernait pas, du moins pas encore. Pour l'instant ce qui attirait son attention , c'était ces fameuses pommes rouges, presque rutilantes, accrochées sur l'arbre. Les fruits opéraient sur Alice un charme certain. Malheureusement, elle avait beau tendre la main, à chaque fois, elle avait l'impression que les branches se relevaient d'elles-même pour l'empêcher d'atteindre son but. Néanmoins, une petite branche s'approcha silencieusement de la fillette et tendit de façon aguicheuse le fruit suspendu à l'une de ses feuilles que la fillette s'empressa de cueillir. Elle allait porter la pomme à sa bouche quand le lapin en veston blottit dans les bras de la petite s'écria:

« Ne manges pas ça ! C'est dégoûtant... »

Alice se stoppa à temps pour voir un long ver gluant se tordre dans tout les sens, qui dans un ultime effort sortit de la chair blanche. Elle laissa échapper sa pomme par terre tout en émettant un léger cri de stupeur. Ses yeux ne purent se détourner du fruit qui s'écrasa par terre et se noircit en quelques secondes avant de tomber en poussières et de s'envoler dans l'air. Elle jeta un coup d'œil à son compagnon qui malgré qu'il ne soit qu'une être de coton et de fil, arborait une mine bien réprobatrice. Il s'adressa à elle sur un ton strict tout en agitant négativement la tête.

« Tu ne devrait pas faire n'importe quoi ici, Alice. Mettons nous en route, maintenant. »

La fillette blonde acquiesça timidement en réponse. Et s'avança entre les feuillages du luxurieux jardin. Elle avait déjà vu ce décors. Oui elle se souvenait désormais. Derrière cette arbre, c'est le château j'en suis sûre, pensa t-elle, un petit sourire aux lèvres. Et elle avait raison, devant elle la cour du château et son éternelle foule sans visage qui se pressait dans tout les sens depuis des décennies pour le même événement. Elle ne le savait que trop bien, elle avait assisté à cette scène des dizaines de fois. L'enfant chuchota à l'oreille de sa peluche quelques petits mots imperceptibles pour qui n'était pas collé tout près d'eux, comme une confidence entre amis.

« Tu crois que cette fois-ci il y aura du thé ? »

Elle crut voir un léger sourire se dessiner sur la bouche en fil de coton, tandis que le lapin montrait la montre à gousset accrochée à son veston qui indiquait clairement l'heure du thé, comme à son habitude. Même si elle n'avait jamais indiqué une autre heure que celle-ci, pour Alice c'était un signe, elle en était persuadée. Tic. Tac.

Alice avançait timidement au milieu de cette affluence presque fantasmagorique. Lorsqu'elle frôlait une de ces âmes sans visage, elle avait l'impression de passer au travers comme si tout ce rassemblement était composé d'ombres inconsistantes. Mais parmi la foule, un petit groupe se détachait,et paraissait bien plus réel que toutes les autres personnes autours. Elle les avaient trouvé, enfin. Elle avait retrouvé confiance et avançait avec assurances en faisant claquer ses petits souliers vernis sur les pavés blancs de la cour du château. Ses long cheveux blond, presque blanc sous l'éclatant soleil, virevolteraient élégamment. Arrivée tout près de ses nouveaux camarades de route, elle s'arrêta et observa chacune des personnes, ou plutôt créatures présentes, en souriant béatement. Soudain une voix forte et grave s'éleva parmi le groupe. Tandis que le lapin avait fortement bien tendu l'oreille, la fillette de son coté, laissait son imagination divaguer au grès des notes basses et profondes de la voix de l'élégant jeune homme qui s'exprimait. Le discours était déjà finit ? Dommage pensa Alice. Cependant, il y en avait un sur lequel le discours n'avait pas eut l'effet escompté. Le lapin en peluche se racla la gorge avant de murmurer quelques mots à l'oreille d'Alice

« Tu as vu comme il se croit le chef du groupe avec ses grands airs de gentleman sûr de lui ? Je n'aime pas ça du tout. Gardons un œil sur lui... »

La petite fille ne répondit pas à son ami de coton. Elle se contenta de tourner la tête vers l'homme de glace et de lui sourire gentiment. Tout autour d'eux, la même flopée de gens, mais il lui semblait que le brouhaha s'estompait, sans doute parce qu'elle s'y était habituée depuis les quelques minutes passées dans cette cour. Pour la première fois, elle pris sa respiration pour s'adresser à tout le groupe.

«Je parie que vous ne savez pas ce qui se passe ici. J'ai raison ?»

Il est toujours plus agréable de poser une question lorsque l'on connait déjà la réponse. Mais vous savez ce qui l'est encore plus ? C'est de faire croire à tout le monde qu'on ne la connait pas.

_________________

    The latest dream I ever dream'd
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Occultiste
Occultiste


| M e s s a g e s : 14
| H e r e . s i n c e : 04/07/2010

MessageSujet: Re: Vive les Mariés !   Dim 1 Aoû - 21:01

Cette fois, elle n’a pas pu résister. Cette fois, malgré sa volonté énorme, sa condition d’humaine l’a rattrapé et elle a fermé les yeux pour lentement plonger dans les bras inconfortable de Morphée, ou vers la folie du Joker.

Remarquez cependant que plonger n’est pas le terme adéquat à cette expérience. En effet, tandis que le corps de Jahanara se détend, son esprit lui, rejoint la lumière. Or dans l’espace noir, la lumière est en face, pas en bas, il faut marcher, courir, subir une translation horizontale en somme et non une translation verticale communément appelée chute ou plongeon. Mais revenons-en au fait.


A peine Jilyuba eut-elle ouvert les yeux qu’elle sentit un mouvement dans son chapeau. Imperceptible pour quiconque ignorant son existence, le Joker était pourtant bien là et il ne tarda pas à rappeler sa présence à la chapelière de sa petite voix fluette et manipulatrice :

« Nous y voilà, tu croyez m’échapper ? Tu étais obligée de revenir dans l’Erèbe. Maintenant, observe la plèbe, nous allons nous amuser. »

Même si cet acte avait été intimé, voire ordonnée, Jilyuba aurait de toute façon regardé le peuple qui s’extasiait, qui frétillait. L’effervescence ambiante était plus que palpable, visible, alors impossible de passer outre. Que se passait-il ?

« On s’en fiche n’est ce pas ? Regarde leurs visages, Jilyuba, ils n’en ont pas. Te rends-tu compte, ils sourient pas ! »

La voix partie d’un éclat de rire rappelant alors à son hôte la manière dont elle avait sectionné ses joues pour parvenir à son apparence actuelle.
Oui, Jilyuba ressemble au Joker contre lequel se bat Batman, mais seulement de part cette cicatrice, son maquillage et ses cheveux verts. Le reste est davantage tiré du Chapelier Fou dans Alice au Pays des Merveilles. Un film effrayant d’ailleurs.

Un glaçon sur patte se mit à parler, faisant montre d’un sens des priorités certain mais surtout d’une prétention irritante.

« Nous le remettrons à sa place ce garnement là, il ne s’attendra pas à ça. »

Alors Jilyuba lutta mentalement pour rester maîtresse d’elle même. Le rêve venait de commencer, sa colère personnifiée n’avait pas de réelle emprise sur elle.
Elle se contenta d’un signe de tête ni de négation, ni d’affirmation et d’un « Hmm hmm » chantonnant qui ne donnait pas plus d’indices sur ses pensées.
Dans son oreille, la Carte murmurait, toujours inaudible pour les autres, de sombres desseins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shadow Leader
Shadow Leader


| M e s s a g e s : 27
| H e r e . s i n c e : 27/06/2010

Fiche de renseignement
|Groupe: Nemesis
|Âge : 17 Ans
|Apparence dans le monde des Rêves: Kirby (>'-')>

MessageSujet: Re: Vive les Mariés !   Mer 11 Aoû - 23:04

Je hais cet instant. Le moment ou vous ouvrez les yeux et ou le ciel vous signal que vous n'êtes pas dans la réalité... mes sensations étaient bizarre. Je n'étais pas dans le même état que d'habitude. Je n'étais pas humain... je le savais pleinement et pourtant cela ne me choquait pas le moins du monde. C'était comme ci j'en avais l'habitude alors que je n'avait guère souvenir d'avoir un jour dans mon existence pris cette forme. Enfin j'avais la sensations que j'avais plus important à faire... En inspectant un tant soit peu mon être je compris grosso modo la forme que j'adoptais et après test, mon vocabulaire semblait être assez limité... mais cela ne me gênait pas, moi qui était un orateur et un bon parleur, la perte de ma voix était pourtant un problème assez inquiétant... mais comme ci c'était un habitude je ne prenais pas ce dernier point en compte.

Un géant de glace vint a parler... enfin géant pour moi... il disait quelque chose dont le sens m'échappais, mais je savais qu'il disait vrai et que moi aussi j'étais la pour cette clé... Après tout c'est un rêve je n'ai pas a m'interroger sur des éléments aussi bizarre que cela, mon subconscient a décrété que tout cela devait arriver.

Cette apparence me donnait un certain air innocent... ironique n'est ce pas? Quand on sait que dans la vrai vie si tout mes méfaits étaient connu je n'aurait pas un casier judiciaire mais une armoire. Enfin profitons de cette innocence pour rire un peu, après tout qui soupçonnerai une adorable boule de gomme pas capable d'aligner deux mots de renfermer mon esprit tordu...

Passant à côté d'un étal de légume je me saisi d'une carotte, puis bondissant sur divers objets qui trainaient par ci par la, je m'installais sur l'épaule du géant glacial, et dans un geste visant a me faire passer pour l'innocent imbécile le plus complet du groupe je lui tendit la carotte d'une main tandis que je pointais son nez de l'autre en poussant un :« Nya? » interrogatif.

Je n'avais rien a gagner a faire ce genre d'imbécilité, mais bizarrement j'avais la sensation que passer pour un être idiot me serait utile ici... comme ci y venir était une habitude...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Responsable Nemesis
Responsable Nemesis


Féminin | M e s s a g e s : 23
| H e r e . s i n c e : 05/01/2010

Fiche de renseignement
|Groupe: Personnel dirigeant
|Âge : indeterminé
|Apparence dans le monde des Rêves:

MessageSujet: Re: Vive les Mariés !   Ven 27 Aoû - 17:27

    Un petit groupe rassemblé, apparemment pas d'envies meurtrières entre eux ... Ou du moins pas encore. Rassemblés dans la cour de ce château, ils décident apparemment d'un commun accord de se passer de la connaissance des événements et de rentrer tout de suite dans l'enceinte du bâtiment. Choix judicieux ?

    On aurait pu le croire. Qui ferait confiance en effet à de curieux personnages habillés comme au Moyen-Âge ? Qui plus est s'ils n'ont pas de visage. Et pourtant ...

    " Que venez-vous faire ici ? "

    Les gardes qui vous arrêtent à l'entrée n'ont pas l'air commodes. L'un d'eux en profite même pour piquer de sa lance l'un des "personnes" du groupe. Bien en peine d'expliquer pourquoi vous voulez entrer dans le château (oui, l'histoire de la clé, ne prends pas, malheureusement) et trop peu nombreux et forts pour espérer vous en sortir en les affrontant, vous vous retrouvez emmenés aux cachots de Sa Majesté.

    Enfermés, les barreaux étroits ne sont espacés qu'à peine par cinq centimètres. Pas très pratique pour tenter une évasion. Et pourtant, il vous faudra bien réussir à ce que l'un de vous s'échappe, car la clé pendant sur le ventre du garde ronflant de l'autre côté de la pièce ne va pas venir toute seule à vous ... A moins que vous ne préfériez tenter votre chance avec la pierre et le morceau de bois (ou d'os ?) présent dans la cellule ... Mais pour crocheter une serrure, on a déjà vu mieux ...

    Récapitulatif des vies :

    Yue X. Wan : - 1 vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opportuniste
Opportuniste


Masculin | M e s s a g e s : 157
| H e r e . s i n c e : 03/07/2010
| Â g e : 23
W h e r e . a r e . y o u ? : In your nightmare

Fiche de renseignement
|Groupe: Nemesis
|Âge : 17
|Apparence dans le monde des Rêves: homme de glace en costume

MessageSujet: Re: Vive les Mariés !   Ven 27 Aoû - 20:50

    « Les apparences sont donc bien en danger puisqu’il s’agit toujours de les sauvées »

    Après s’être présenté, le jeune homme fut imité dans son initiative par un petit groupe de monstre de foire. A savoir, une espèce de boule Rose qui, selon la culture en jeux vidéo du jeune homme, devait s’appeler Kirby, le Joker version féminin, et, une nana qui se prenait pour Alice aux pays des merveilles… Mark devrait faire attention a avoir des rêves plus structurés. Ce n’était pas son genre, lui ses rêves reprenaient des ambitions somme toute de son âge, domination du monde, asservissement des faibles. Rien d’extraordinaire, et lui, dont l’univers était tourné vers le futur, ce retrouvé au moyen âge… ce rêve n’était vraiment pas commun… Passant sur ce genre de détail, il écouta ce que chaque participant avait à dire, ce qui s’avérait aussi intéressant que de regarder un mur vierge…
    Elégance, apparence, calme et raffinement. Ce furent par ses mots que le jeune homme recourut quand il vit arriver sur son épaule une boule de bubble gum double giant XXL .
    La créature, toute a sa mièvrerie couleur gamine… Ou gamine à couleur mièvre? Allez savoir. Monta sur son épaule. Souriant et lâchant des bruits qui auraient fait passer un hamster pour un animal supérieurement intelligent. Cette chose, donc, lui présenta une carotte, indiquant son nez avec un membre sans doigt et situer trop haut sur la sphère rose bonbon certifié 0 à 3 ans.
    Sans une once d’expression sur son visage de glace, le jeune homme utilisa le bras qui n’était pas relier a l’épaule que la chose squattait, levant donc ce fameux bras, le jeune homme lui envoyant une pichenette a l’aide de deux doigts. Envoyant rouler la créature plus loin que la carrure de l’homme de glace ne le laissait paraitre.
    Une fois cet acte d’une violence inouïe effectué, il continua son chemin vers l’entré du château. Peu de temps avant d’arriver dans la cour, l’élégant jeune homme fut stoppé dans son acte par une faction armé. Se rendant vite compte que lutter ne mènerait a strictement rien sinon a la mort, l’homme de glace se laissa guidé jusqu’au geôle.
    Alors que les autres commenceraient à grelotter sous peu, au vue de l’humidité et de la fraicheur du lieu, Mark lui, inspira profondément, les yeux fermés, le visage tourné vers le plafond. Son bras gauche tenant son chapeau bien en place. Une fois qu’il se fut remis à regarder les lieux, il re rentra sa chemise dans son pantalon, tira sur son veston, vérifia la pliure de ses manches et l’axe de sa cravate.
    Une fois qu’il eut finit de cheker sa tenue, le jeune homme releva donc ses manches. Avec un soin maniaques et un pointillisme poussé a l’excès. Les avant bras de glace une fois dégagé, le jeune homme s’empara du morceau de bois et d’os qui trainaient là. Saisissant l’os a deux doigts, de peur que cette chose soit sale, il le cala entre deux barreau jumeaux.
    Prêt à mettre son plan en œuvre.
    Sentant ses forces augmenter avec la froid ambiant de la pièce, Mark s’approcha des barreaux. Calant un de ses pieds contre l’angle formé par le mur et le sol, il empoigna un barreaux de sa main gauche et le morceau d’os de la main droite. Son bras le plus puissant, à savoir le gauche, effectuer un mouvement vers la gauche tendit que le corps du jeune homme se trouvait prés des barreaux, de sorte qu’il puisse déployer toute sa force.
    Sa main droite, qu’en a elle, utilisait l’os comme un levier. Tentant d’écarter le barreau droit tout en poussant un peu plus le gauche. L’efficacité des leviers n’était plus a prouvés.
    Le Rêveur commença donc son effort. Sa chaussure fermement appuyer contre le mur. Sa main gauche fermement accroché au barreau, il poussa. Poussa au fort qu’il le put.
    Continuant son effort, Mark commença à se servir de sa main droite pour faire levier. Avec un peu de chance l’os qu’il utilisait était un fémur. L’os le plus résistant du corps humain.
    Bien que concentrer, le teint du jeune homme ne rougissait pas car, pour rougir, il aurait fallut que du sang circule dans ses veines. Ce qui n’était pas le cas.
    Pourtant, l’effort du jeune homme était sans doute vain… Un être humain normalement constitué ne passerait jamais à travers les barreaux. C’était mathématique. Au vu de l’écart, même s’ils les écartaient au maximum, le trou ne ferait jamais plus de quinze centimètres. Faisons maintenant un petit sondage :
    -Joker, taille humaine, hargneuse.
    -Alice, taille humaine, trop innocente pour l’être a ce point.
    -Kirby, sphere élastique de 50cm.
    DING DING DING! Et voila le gros lot ! S’animant d’un sourire mauvais, le visage du jeune home de glace se tourna vers la sphère rose… Si la créature était aussi souple que dans son souvenir, peut-être qu’en appuyant avec une pression suffisante dessus, elle pourrait être expédié de l’autre coté…

    -Hum… Kirby ? Bon on va t’appeler comme ça hein… Viens la mon mignon… T’aura des bonbons.

    Passant d’un expression mauvaise à un sourire chaleureux, si tant est qu’un sourire de glace puisse être chaleureux, l’homme en costume lâcha les barreaux. Attrapant Kirby comme une peluche, les yeux devant les pattes en bas (se serait sans doute plus confortable pour Kirby), il s’approcha des barreaux. L’appuyant dans le trou.
    Se tournant vers Alice et le Joker, il leur lança, suffisamment fort pour qu’elles puissent l’entendre, mais sans non plus crier, de tel sorte que le garde ne se réveillent pas :

    -Venez m’aider on a plus de chance d’y parvenir a plusieurs !

    Puis retournant son regard vers Kirby, qu’il appuyait toujours dans la fente, il lui lança, d’un sourire qui se voulait sympathique mais se révélait sans pitié :

    -ça va peut-être... piqué un petit peu.

    Tel les arracheurs de dents d’antan, il appuya de toute ses forces sur la créature. Bien décidé à la faire passé de l’autre côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ataraxia.forumactif.com/
Responsable Nemesis
Responsable Nemesis


Féminin | M e s s a g e s : 23
| H e r e . s i n c e : 05/01/2010

Fiche de renseignement
|Groupe: Personnel dirigeant
|Âge : indeterminé
|Apparence dans le monde des Rêves:

MessageSujet: Re: Vive les Mariés !   Lun 13 Sep - 11:31

    [Mazeeeeette ... Quelle activité u_u"]

    La pauvre peluche rose n'a pas son mot à dire. A peine un "nya" de protestation qu'elle se retrouve propulsée, écrasée contre les barreaux de la cellule. Elle parvient à passer difficilement après un bon effort de toute la petite troupe restée coincée dans la prison, s'égratignant quand même au passage. Dans la cellule, tous ceux qui avaient poussé se retrouvent projetés contre la grille lors de la cessation de résistance, et tous ne sortent pas indemnes ...

    Un regard alentour ... Va-t-elle partir ? Qui sait ? Le garde ronfle un bon coup et e retourne sur le côté, rapprochant un peu les clés. Cours petite peluche, l'espoir de tout un groupe est sur toi ... Mais fais vite, ne serait-ce pas es bruits de pas que j'entends en haut des marches du cachot ?

    Récapitulatif des vies :

    Yue W. Wan : -2 vies
    Alexander Faust : - 1 vie
    Jahanara Hiochka : - 1 vie
    Scarlett starling : - 1 vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Responsable Nemesis
Responsable Nemesis


Féminin | M e s s a g e s : 23
| H e r e . s i n c e : 05/01/2010

Fiche de renseignement
|Groupe: Personnel dirigeant
|Âge : indeterminé
|Apparence dans le monde des Rêves:

MessageSujet: Re: Vive les Mariés !   Lun 18 Oct - 20:58

    [... Je crois que je me passerai de commentaire, ce sera amplement suffisant.]

    La peluche rose, seule sortie du cachot, attrape tant bien que mal les clés du garde, dans un mouvement qu'il serait difficile de qualifier. Ses bras ridicules ne l'ont pas vraiment aidé, elle a saisi la chose avec sa ... bouche ? Ou du moins ça y ressemble un peu. Tel un ignoble petit rat, elle tente de s'enfuir seule mais se heurte à un garde qui descend du cachot et, pour sa peine, la jette au trou avec ses compagnons (et en frappe quelques uns au passage pour leur montrer) l'étourdissant au passage. Le garde réveille le dormeur d'un coup de pied dans le gras du ventre, le sermonne et s'en va. L'autre tente de garder les yeux ouverts mais bien vite, vous ré-entendez des ronflements ...

    La peluche, pour traître qu'elle fut, n'en fut pas inutile pour autant puisqu'elle a réussi à cacher les clés dans sa bouche sans les avaler, et donc vous vous retrouvez certes enfermés une fois encore tous ensemble, mais au moins avec les clés. Enfin si la peluche accepte de vous les donner ... Mais je doute qu'à 4 contre 1 ... Enfin 3 maintenant, puisque la poupée de porcelaine qui vous accompagnait disparait dans un "pouf" de fumée, vous laissant seuls dans le cachot, mais à voir sa tête lorsqu'elle a disparu, vous sentez que vous n'avez aucune raison de l'envier ...

    Enfin, le peluche ne semble pas opposer grande résistance à ce que vous preniez les clés, reste maintenant à voir ce que vous allez faire ... Sortir des cachots ou y rester ? Peut-être retourner dans la cour ? Ou tenter de monter dans le château à partir du hall en haut des marches ...

    Qui sait ?

    Mais auparavant, vous voyez une petite bulle blanche s'ouvrir devant vous de l'autre coté de la grille, sorte de distorsion qui vous apporterait d'un autre univers ... un chat botté.
    ___________________________________________

    Ismael :

    Vous étiez tranquillement en train de dormir, voire même de faire un beau rêve, mais tout s'écroule soudain autour de vous et vous vous retrouvez dans un univers médiéval, au beau milieu d'un château ... Encore pire, dans les cachots ! Mais heureusement, vous ne faites pas partie des pauvres infortunés qui sont enfermés derrière la lourde grille de la salle. Étrangement, vous sentez que vous êtes liés les uns envers les autres. Un but commun ... Mais cela dit, ils vous semblent autant utiles que dangereux ...

    Une bien belle troupe, je vous le dis.

    Récapitulatif :


    Yue X. Wan : -3 vies [morte, et de toute façon plus là ...]
    Alexander Faust : - 2 vies
    Jahanara Hiochka : - 2 vies
    Scarlett starling : - 2 vies

    Peter Stark n'est pas pénalisé car il était dans l'incapacité de répondre un post correct au message précédent. Il ne perd pas de vie.

    Ismael Tchaïkov rentre dans le rêve en remplacement de Yue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opportuniste
Opportuniste


| M e s s a g e s : 112
| H e r e . s i n c e : 27/06/2010

MessageSujet: Re: Vive les Mariés !   Ven 22 Oct - 8:49

Mraaouw

La moustache qui frémit et le poil qui se hérisse jusqu’au bout de sa queue… Ismael eu un peu de mal à quitter le rêve brumeux et si agréable qui l’avait habité il y’a encore quelques secondes. De quoi rêvait-il d’ailleurs ? A moins que le rêve ne soit ici ? Hum… Il ne savait plus trop, tout était bien flou dans son esprit encore endormie. Ses souvenirs le quittaient bien rapidement, lui filant comme de l’eau entre les mains. La seule chose qui lui revenait vaguement en mémoire, c’était le moment du coucher. Les quelques instants de bonheur inimaginable que l’on ressent une fois au fond de son petit lit douiller, loin des soucis. Et puis… très vite, le corps et les paupières lourdes, la respiration calme et finalement… l’accueil tant espéré des bras de Morphée.
Et voila que maintenant il pouvait dire adieu la chaleur si réconfortante de ses draps… bonjour froideur et humidité. Oh, il aimait tant l’odeur délicieuse de moisi au réveil, c’était si agréable ! Si… champêtre ! N’oublions pas la vision enchanteresse de ce qui paraissait être un cachot. Un tel bonheur… quant à la propreté douteuse du sol, c’était un peu la cerise sur le gâteau. Une chance que ses délicates papattes soient protégées pour éviter le contact horrible de la pierre qui avait l’air…. Hula.. papatte ? Depuis quand l’illustre Ismael Tchaikov avait il une papatte… voir quatre papattes après analyse… et… un pelage ? Merveilleux pelage certes, oh combien charismatique et extrêmes seyant, mais un pelage quand même qui le recouvrait de haut en bas. Depuis quand avait il des moustaches ? Des bottes et un chapeau ? Une épée ? Et surtout, le plus important, depuis quand trouvait-on dans un même endroit un Kirby, un homme glaçon, Harley Quinn, une demoiselle en robe à froufrou et… un visiblement délicieux et savoureux lapinou.

Oh oui… vient voir papa mon lapin…Rrrrrrwrr

Que.. Diable ! D’où venait ce ronronnement gourmand qui avait surgit à la vision d’une de ces créatures de la famille des Leporidae ? Il fallait qu’il reprenne contenance et qu’il arrête de fantasmer sur un petit lièvre à la moutarde… c’était bien mieux pour son image.
Réajustant sa tenue avec quelques difficultés (pas de pouce opposable c’était tout de même embêtant la première fois), le jeune homme (ou chat botté) fut pourtant surpris de se sentir si à l’aise avec cette bien étrange apparence tout droit sortie d’histoires pour enfant. Les sons qui lui provenaient étaient bien plus précis, les odeurs, la sensation d’un courant d’air froid sur sa moustache… et plus les secondes défilaient… plus il avait l’impression d’être enfin lui-même. Caché sous l’ombre réconfortante de son chapeau, se confondant dans la nuit en quelques secondes, Ismael se sentait même mieux que dans la chaleur réconfortante de quelques draps de laine. Finalement, il se força à sortir de ses pensées pour regarder avec une légère curiosité les captifs, ne bougeant pas de sa place pour autant, semblant hésiter à ce mêler à cette étrange compagnie avec qui il se sentait, étrangement, relié par un quelconque destin visiblement fort peu glorieux.

« Mais quelle affRriolante brrRochette nous avons là… » Dit il en descendant une marche, posant sa patte droite sur la garde de son épée. Il marqua un petit temps, refusant de se presser, cherchant encore quoi faire devant cette situation oh combien étrange. Devait-il aider des gens qui visiblement n’avaient mérité que l’emprisonnement… voir la potence ou devait il poursuivre son chemin, laissant la troupe se débrouiller seule. La présence de deux demoiselles le fit vite flancher… rester galant était un principe important de nos jours, surtout avec tous ces casseurs et kéké boy.

« Un peu d’aide vous serRrrez utile peut etRre ? »

Finit-il par conclure une fois arrivé face au cachot, sa queue se balançant de droit à gauche.

« Je ne peux Rrien refuser à de chaRrrrrmantes demoiselles en si mauvaise position… ainsi qu’à une peluche rRrrose au sexe inderRrrrterminè »

Un sourire taquin vint ourler ses lèvres pour dévoiler deux canines blanches et pointues tandis que bien qu’invisible aux yeux des autres, le chat ne pouvait s’empêcher de fixer le lièvre avec gourmandise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shadow Leader
Shadow Leader


| M e s s a g e s : 27
| H e r e . s i n c e : 27/06/2010

Fiche de renseignement
|Groupe: Nemesis
|Âge : 17 Ans
|Apparence dans le monde des Rêves: Kirby (>'-')>

MessageSujet: Re: Vive les Mariés !   Jeu 4 Nov - 20:00

On s'en sortait plus ou moins bien que prévu... surtout moins en fait...Bon déjà les gardes avaient semblé bien sympathique, c'est si dur que ça de refouler les touriste a l'entré? faut en plus les jeter en prisons? et bien le service d'accueil c'est plus vraiment ce que c'était... a condition qu'il y en ait déjà eu un compétent et pour le coup j'avais comme un doute. Jeté en prison avec mes compagnons d'infortune, avant que je ne fasse la moindre protestation ils me jetèrent en dehors de la cellule... j'aurais put le faire tout seul bande de nase! Franchement pas la peine de me pousser tsss...
Bon récupérons les clé et tirons nous, puisque je ne peux apparemment pas m'éloigner des autres de plus d e5 mètre... encore heureux que cet idiot de garde dormais juste à côté des cellules...
Les clés en ma possession je fut tenter de voir si je pouvais m'éloigner un peu d'eux ou pas... plus simple de trouver la clé solo en même temps... mais une botte me ramena à la réalité et un retour en cellule s'imposa, avec clé en bouche, sinon c'est pas franchement intéressant... il réprimanda son camarade pour s'être endormi, puis parti... ouaip ma poule tu viens de réveiller un type complètement a la masse, et lui reconfier un tache des plus ennuyeuse puis t'es parti... et PAF dodo le garde.

Je sais pas ce qu'il c'est mis la veille mais il devait y avoir un bon alcool a un degré et dans une quantité déconseillé et p'tet une ou deux filles vigoureuse avec qui jouer... franchement c'est pas après ça qu'il faut prendre son service mon gars... enfin ça servait nos intérêts n'est ce pas? donc on s'en fou. Je sortis les clé de ma bouche et les tendis au géant de glace en poussant un NYAH! enthousiaste, étant donné que j'était pas capable d'atteindre la serrure vu ma taille... qui a dis que j'avais une apparence à la con ici?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Responsable Nemesis
Responsable Nemesis


Féminin | M e s s a g e s : 23
| H e r e . s i n c e : 05/01/2010

Fiche de renseignement
|Groupe: Personnel dirigeant
|Âge : indeterminé
|Apparence dans le monde des Rêves:

MessageSujet: Re: Vive les Mariés !   Dim 21 Nov - 13:32

[Merci aux deux uniques poteurs qui m'ont évité de me pendre ... Même pas envie de me creuser la tête pour le coup là.]

    Le kirby semblait un peu réticent mais il finit par sortir la clé de sa bouche (ou quoi que ce soit) pour le tendre à l'homme de glace. Celui-ci semblait légèrement ailleurs ... voire complètement. Il finit quand même par la prendre mais tira trop fort et fut entrainé n arrière par son propre poids, s'écrasant sur le groupe derrière qui, mystérieusement, disparu.

    L'homme de glace se releva, s'épousseta et ouvrit la porte, réunissant ainsi les deux membres restant avec le chat botté qui était derrière la porte. Celui-ci ne pouvait plus parler aux charmantes demoiselles, quel dommage ... Enfin en tout cas il était toujours avec sa peluche rose, quelles que puissent en être les conséquences.

    Vos possibilités n'ont pas changé, étant donné que vous n'avez pas bougé ... Sortir des cachots ? Y pourrir jusqu'à la nuit des temps ? Et si vous sortez : retrourner dans la cour ou bien, à partir du hall atteint, monter directement à l'étage ?

    Récapitulatif des vies :

    Alexander Faust : - 2 vies
    Peter Stark : - 1 vie
    Jahanara Hiochka : - 3 vies [morte]
    Scarlett starling : - 3 vies [morte]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opportuniste
Opportuniste


Masculin | M e s s a g e s : 157
| H e r e . s i n c e : 03/07/2010
| Â g e : 23
W h e r e . a r e . y o u ? : In your nightmare

Fiche de renseignement
|Groupe: Nemesis
|Âge : 17
|Apparence dans le monde des Rêves: homme de glace en costume

MessageSujet: Re: Vive les Mariés !   Sam 27 Nov - 23:06

    Mark se tenait toujours comme a son habitude, plus rigide qu'un tube de Titane. Droit comme un I. Le jeune home de glace avait glissé vers l'arrière après avoir réussi à faire passer Kirby. Croyant que ses congénères le retiendraient, il n'avait pas vraiment fait grand chose pour se retenir.
    Et là, c'est le drame. Tombant à la renverse sur le sol de pierre. Heureusement que le froid ambiant limitait les risques de tâches.
    Se redressant promptement, Mark regarda autour de lui. Tiens, disparu dans l'ombre de la nuit tel un papillon dans un étrange halo bleu grésillant. Le jeune costume s'épousseta alors, regardant autour de lui sans plus attendre.
    Kirby et une nouvelle amie arrivèrent pour ouvrir.Nouvelle car il s'agissait d'une panthère. Du moins c'est ce que cru Mark au premier regard. Puis, après un temps, il comprit qu'il s'agissait d'un groooooooooooooos... Non pardon non, graaaaaaaaaaaand chat. Noir. Très noir.
    Mark sortit donc de la cellule une fois que guimauve et bambi SM lui eurent ouvert. Passant un pied devant l'autre, dans un air très digne. Remettant ses manches de manières impeccables, son chapeau noir très droit tandis qu'il ajustait sa cravate.
    Rejoignant le groupe de sa démarche altière et souple, il passa la main dans la poche de son veston, là ou disparaissait la fine chaine en argent. Tenant la montre à gousset dans sa paume, il la fit lentement tourner autour de son poignet. Regardant le dos de Kirby avec un regard de prédateur. Prêt a lui sauter dessus pour le tuer sans autre forme de procès. Mark hésita un long moment avec un regard de prédateur. Après un instant supplémentaire, il ouvrit le cadran de sa montre, regarda l'heure puis, d'une voix atone et froide lança a l'assemblée présente, représentée par une guimauve et un minou :

    -Bon, il faudrait peut-être y aller si on veut faire quelque chose.

    Le jeune homme avait parlé sans hausser la voix, ne voulant pas réveiller le garde. Après quelques secondes il arrêta ses pas qui montaient les escaliers et, redescendant sortit de nouveau sa montre. Passant derrière le garde, il sortit une longueur de deux mètres de chaine, la faisant délicatement passer sous le menton du garde assoupi. Puis, faisant deux tours, et toujours avec un calme absolu, il serra, ne laissant pas le temps au garde de se réveiller avant de l'envoyer de vie à trépas. Après cinq bonnes minutes à serrer, il rangeant sa montre, laissant un garde mort.
    Cette fois-ci, le jeune homme attrapa tout le trousseau de clé ainsi qu'une lance. Autrement plus offensive. Puis, il regarda alentours voir si il n'y avait rien d'autre qui pourrait aider.
    Remettant un pied sur les marches, il se tourna vers Panthère et Kirby. Lançant d'une voix atrocement normale pour un meurtrier :

    -On y va ?

    Avec même un bref petit sourire glacial. D'ailleurs, le froid ambiant lui avait fait du bien, la glace bleue composant le jeune homme s'était reconstituée, son costume était propre et ils s'apprêtaient à quitter discrètement le cachot. Matthew comptait ainsi atteindre directement les étages pour, au moins prendre de la hauteur, au mieux atteindre leurs objectif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ataraxia.forumactif.com/
Opportuniste
Opportuniste


| M e s s a g e s : 112
| H e r e . s i n c e : 27/06/2010

MessageSujet: Re: Vive les Mariés !   Mer 1 Déc - 21:06

« Et bien, si on voulait encore montrer notre pacifisme c'est rrrRrapè . Je te laisse passer devant si cela ne te gène pas»
Ronronna le chat, éprouvant une certaine tristesse non pas devant la mort du pauvre garde qui n'avait définitivement pas de chance mais plutôt de voir ainsi s'envoler son petit lapin sans qu'il ai pu se le mettre sous la dent. La disparition de l'autre jeune femme provoqua par contre un sacrè soulagement. Cette créature toute maquillée lui avait donné un bien mauvaise impression qui lui rappelait quelqu'un.

 J'imagine que la subtilité n'est pas ton forrRrrt monsieur glaçon , m'enfin, tant que je n'ai pas à me salirrRre les pattes.
L'expérience avait appris au chat plusieurs chose sur la vie en communauté. Par exemple, dire que la seule fille du groupe était grosse devenait synonyme de gros ennuis de cohésion, ou que dans un groupe, il valait mieux toujours suivre le mec avec les pulsions les plus psychopathe si on voulait s'en sortir; par ailleurs, ce genre de « leader » servait souvent de très bon bouc émissaire en cas de soucis. Sans trop de problèmes, il semblerait que le monsieur glaçon soit le grand malade de service et qu'il valait mieux ne pas trop s'attirer son courroux.
Ismael jeta un regard ennuyé au cadavre et soupira avant de suivre leur « chef » auto proclamé. De toutes manières, c'était soit le tueur en série soit une boule rose... choix vite résolut donc. Reniflant l'air autour de lui pour vérifier que le chemin était bien libre (quoi que l'action soit un peu inutile quand un bouclier glacé se dresse entre vous et les ennemis possibles) il monta les marches, espérant que ses sens de félin pourrait les aider un peu à s'orienter ou à trouver la cuisine.

C'est qu'il m'a ouvert l'appétit ce petit lapin

« Bien que je n'aime pas me mêler de la vie des autres, je doute cependant qu'avec la taille de ce château on puisse trrRrouver quoi que se soit en trucidant tout ce qui bouge.... pourrquoi ne pas essayer de se mêler aux invités et poser quelques questions plutôt que foncer dans le tas?  Ce n'est bien suRRr qu'une suggestion messieuuurs... hum... comment dois je vous nommer? Enfin, cette question doit être un peu inutile pour toi ami rose.»

Et oui, même en rêve, Ismael restait relativement bavard et ne pouvait s'empêcher de papoter, essayent de détendre un peu une atmosphère, disons, glaciale . Et puis tant que les trois camarades n'avaient pas atteint le hall, il ni avait pas grand chose à faire. Autant paraître décontracté, c'était un jour de fête après tout. Rester à savoir comment rester inaperçu quand on se balade avec un géant armé.

[Hs: court mais bon, on va pas romancer sur des marches à la con hein...^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shadow Leader
Shadow Leader


| M e s s a g e s : 27
| H e r e . s i n c e : 27/06/2010

Fiche de renseignement
|Groupe: Nemesis
|Âge : 17 Ans
|Apparence dans le monde des Rêves: Kirby (>'-')>

MessageSujet: Re: Vive les Mariés !   Mer 1 Déc - 21:29

[dans la mesure ou je me vois mal rp pour dire "je suis" et faire un "nya" d'approbation je passe mon tour ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Responsable Nemesis
Responsable Nemesis


Féminin | M e s s a g e s : 23
| H e r e . s i n c e : 05/01/2010

Fiche de renseignement
|Groupe: Personnel dirigeant
|Âge : indeterminé
|Apparence dans le monde des Rêves:

MessageSujet: Re: Vive les Mariés !   Jeu 2 Déc - 17:29

[ \o/ Je vous aime les gens =') ]

    Un Kirby, un Chat Botté et Iceman, voilà un groupe bien hétéroclite. Et bien rétréci par rapport à celui était rentré dans les cachots au départ. Qu'importe : vous n'avez pas votre clé, vous ne pouvez pas partir; vous n'avez d'autre choix que de continuer. Mais arrivés en haut des marches, vous entendez des grognements de mauvais augure ... En effet, 3 chiens vous attendent, babines retroussées, dans le hall du château.

    Le hall en lui-même est désert à l'exception des clébards, à croire que les gardes autant que la famille royale ont décidé d'aller voir ailleurs des choses lus importantes que l'évasion de trois prisonniers. Au fond, à une cinquantaine de mètres, se profile la silhouette imposante de l'escalier menant à l'étage, promesse de richesses éphémères mais certaines. Sur votre droite, à une centaine de mètre, la grille menant à la cour a été fermée. Plus d'échappatoire par là ...

    Les trois dogues, 40kg de muscles bien pesés, s'approchent. Et comme ils ne sont pas si idiots que ça, ils se répartissent ... Celui qui ne peut résister à l'ennemi héréditaire s'approche du chat qui, même avec son chapeau et ses bottes, ne peut cacher sa race. Le deuxième regarde avec des babines dégoulinantes de bave la peluche rose qui a l'ai si appétissante tandis que le troisième, réchauffé, s'apprête à fondre sur l'homme de glace ...

    3 ... 2 ... 1 ... Ding ! La cloche du début de combat a sonné ...

    A vous de voir si vous préférez boxer, ou courir à l'abri ... Mai rien ne dit qu'ils ne vous suivront pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opportuniste
Opportuniste


Masculin | M e s s a g e s : 157
| H e r e . s i n c e : 03/07/2010
| Â g e : 23
W h e r e . a r e . y o u ? : In your nightmare

Fiche de renseignement
|Groupe: Nemesis
|Âge : 17
|Apparence dans le monde des Rêves: homme de glace en costume

MessageSujet: Re: Vive les Mariés !   Dim 19 Déc - 23:36

    Mark était droit. Évidemment ! L'aurait était étrange s'il avait était vouté et goguenard ! Le jeune homme au regard de glace, au visage de glace, au corps de glace et surtout, au cœur de glace. Montait les escaliers un a un. D'une démarche élégante et raffiné. Il était clair que ce n'était pas un simple plouc en costume. Et pour cause, vous avez devant vous un Sir. Ou du moins le même genre !
    Ainsi, montant les marches sans se pressé, le jeune homme arriva vite en haut. Sortant un bref instant du lieu calme et froid qu'il venait de quitter pour retrouver cette saleté de chaleur moite et désagréable qui aurait tôt fait de recommencer à le faire fondre... Derechef.
    Inspirant a grande goulée l'air chaud du début d'après-midi, Mark remarqua rapidement un détail inquiétant. Trois masses noires qui couraient. Trois masses qui ne semblaient pas venir se frotter gentiment contre vos jambes comme un gros chat... En parlant de chat... En voilà un qui allait devoir courir. Détaillant un peu plus les monstres, il comprit bien vite qu'il n'avait pas affaire a des yorkshire... Ou alors sous stéroïdes... Et pas mal d'hormone de croissance aussi. Prenant la parole en soufflant longuement, il lança a l'intention des deux autres mais aussi et surtout pour lui même :

    -Pourquoi ne peut-on jamais tomber sur cette petite salope de chat Potté...

    Oui bon, la voix et l'intonation élégante était toujours là. Le contenu beaucoup moins. Mark savait qu'il ne leurs restait pas beaucoup de temps. Les dogues seraient bientôt sur eux.. La cour ne s'étendant pas a l'infini. Connaissant Mark, vous pouvez en déduire qu'il la jouera perso. Le jeune homme venait de tuer un garde sans plus de cérémonie. Le voilà maintenant qui vérifie que sa montre était bien accroché dans la poche de son veston. Etait-il vraiment temps de vérifier ses atouts ? Selon Mark oui. Sa chemise fut ainsi réajusté tandis qu'il enfonçait son chapeau bien sur son crâne. Mine de rien il tenait bien ! Passant un doigt de glace sur un sourcil de glace, comme si celui-ci aurait pu être ébouriffé ! Le jeune costume regarda autour de lui. Sa chemise blanche et sa cravate violette étant bien à leurs places, il commençait donc a imaginer un plan.
    Plan qu'il allait mettre en exécution dans très peu de temps.
    Et pourquoi même attendre ?
    Mark, prenant ses positions tel un coureur de sprint, se pencha en avant, pliant la jambe gauche tandis qu'il tendait la jambe droite. Le dos droit, il leva le visage. Regarda dans les yeux le dogue qui fusait vers lui. Apparemment dans cette histoire c'était un dogue pour un « coéquipier ».
    Mark utilisa donc sa jambe d'appui pour se propulser aussi vite qu'il le pouvait. Courant a toute vitesse en direction du dogue allemand. Les deux masses fonçant ainsi l'une vers l'autre a une vitesse qui devait frôler les 80kilomètres par heure. A raison de 40kilométres heure par participant. Voir peut-être légèrement plus pour le chien.
    Fusant en direction de l'animal, le jeune homme ne semblait pas vouloir ralentir ni dévier.. IL était clair qu'a cette vitesse ils allaient se rentrer dedans. Et peut-être même était-ce que voulait le jeune homme ?
    S'approchant ainsi du dogue, il sortit de sa poche sa montre a gousset. La faisant tourner sur un cercle assez réduit a une vitesse qu'il voulait maximum.
    C'est donc en courant comme un dératé et en faisant tourner sa montre qu'il fonçait vers le chien.
    Le jeune Mark voulait-il bêtement étranglé le cou musculeux de l'animal ? Croyait-il réellement avoir assez de force pour le retenir suffisamment longtemps sans se faire déchiqueter ?
    A en croire la trajectoire qu'il effectuait vous vous trompez. Le jeune homme se décala d'un mètre. Maintenant la distance quand le dogue se rapprocher. Les mètres séparant les deux protagonistes défilant a vitesse grand V, il était temps de vous expliquez. Le jeune homme ne faisait qu'utiliser les lois de la physique. Il additionnait des vitesses. La vitesse du chien, sa propre vitesse, et la vitesse de rotation de la montre. Quand il s'apprêta a entrer en collision avec le chien, il mit sa montre en avant, lui même se décalant quelque peu pour ne pas être sur la trajectoire du chien. Le jeune homme visait l'espace entre les yeux du chien. Vu leurs vitesses respectives, si il le touchait avec sa montre a cette vitesse, il mourrait soit d'une commotion soit était, au moins, assommé.
    Mark utilisa donc sa montre en argent bien lourde pour percuter le chien.
    Une fois qu'il eut dépasser le chien, il ne s'arrêta pas pour autant de courir, préférant sans nul doute courir dans l'escalier qu'il avait vu. Si l'impact n'avait pas était suffisant pour mettre le chien hors d'état de nuire, il l'avait peut-être ralentit suffisamment pour réussir a rejoindre l'escalier et au moins a ce mettre en sécurité. Cependant, prévoyant, il regarda alentours pour chopper une arme. Ne serait-ce qu'une planche.


Dernière édition par Peter Stark le Dim 23 Jan - 15:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ataraxia.forumactif.com/
Opportuniste
Opportuniste


| M e s s a g e s : 112
| H e r e . s i n c e : 27/06/2010

MessageSujet: Re: Vive les Mariés !   Lun 3 Jan - 18:46

Les chats sont : Laches, gourmands, flemmards, peureux
Les chiens sont: Loyaux, puissants, sportif, courageux

... Bordel, Ismael avait toujours détesté les opinions générales de ce genre. Depuis tout petit, il n'aimait pas quand on lui balançait des généralités comme "les garçons ne pleurent pas" ou encore "les garçons n'aiment pas les autres garçons". Alors, depuis tout petit, Ismael aimait montrer que la foule, la populace, avait tord, avec un grand "T" s'il vous plait. Un chien qui fonce droit vers vous... il faut faire quoi en étant un chat? Fuir et monter sur les rideaux en miaulant? C'est ça qu'on attend d'un matou?
Et bien,vous savez quoi? Généralement, ce sont les chats qui attaquent les premiers. Ils sont vicieux, méchants et surtout diablement agiles. L'instinct ne les fais pas foncer dans le tas, comme les clébards sans intelligence, il faut regarder plus attentivement. Le chat et les félins en général sautent et mordent la jugulaire. Ils griffent dans tous les sens dans un tourbillon qui échappent bien souvent aux morsures. Ismael aurait pu agir ainsi, ce qui aurait été bien plus facile à décrire, mais le destin (cruel destin qui complique la vie) avait voulu que son instinct soit doublé d'une épée... et fichtre, sa sentait mauvais pour le chien, car Mister Hyde savait très bien s'en servir.

Le chat eu tout juste le temps de dégainer son épée et de voir son voisin partir au contact pour affronter monsieur le Molosse qui n'avait pas dû mordiller les faux os qui donnent bonne halène.
Ooooooh non... Mais mere grand, que vous avez de grandes dents

Fallait il faire compliqué pour esquiver une attaque aussi peu subtile? Oui... sauter à la gueule grande ouverte ce n'était pas subtile, même pour un chien. Quoi que leurs possibilités d'attaques sont limités. Mais peut être était il plus malin qu'il n'en avait l'air? Etait il plus agile qu'il n'en paraissait malgré ses 40 Kg de muscles oh combien difficile à déplacer? Qui sait... seul l'avenir nous dira si l'esquive sur le coté du Mister Hyde réussi, une esquive pas bien complexe, profitant juste du moment où son adversaire avait bondit sur lui pour se décaler en un simple pas vers le côté, à la manière d'un torero, s'assurant que l'élan du canidé l'avait emporté sans que celui ci puisse s'arrêter.
Tout comme seul le destin nous dira si, profitant ainsi d'une sacré cible, notre ami chappotè réussit à enfoncer son épée dans le cou musculeux du pauvre Dogue qui ne faisait que son travail.
Un coup, juste un.. atteindre sa jugulaire, mettre suffisamment de force et d'élan pour trancher la peau, les muscles et tout ce qui faisait un être vivant de ce gabarit.
Un coup à la jugulaire... l'instinct n'est jamais bien loin après tout, même avec quelques attributs d'humain, Mister Hyde restait un chat. Et c'est justement parce qu'il était un chat qu'il ne se soucia pas vraiment du sort de ses "collègues".. préférant se remettre en position d'attaque au cas où son attaque n'avait pas fonctionné.

Chacun ses soucis, et les souris seraient bien gardées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Vive les Mariés !   Aujourd'hui à 4:54

Revenir en haut Aller en bas
 

Vive les Mariés !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remembrance Requiem :: Le Monde des Rêves :: |L'Erèbe :: Solaes Castle-