Peter Stark


Quand la faucheuse réclame son dû...
Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Peter Stark

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Opportuniste
Opportuniste


Masculin | M e s s a g e s : 157
| H e r e . s i n c e : 03/07/2010
| Â g e : 23
W h e r e . a r e . y o u ? : In your nightmare

Fiche de renseignement
|Groupe: Nemesis
|Âge : 17
|Apparence dans le monde des Rêves: homme de glace en costume

MessageSujet: Peter Stark   Sam 3 Juil - 23:07

Who are you ?
Here, even darkness can't hide you...

I d e n t i t é ;
.




Feat Peter Stark.



    Me, myself and I.
    .

    Nom : Stark
    Prénom : Peter
    Date de Naissance: 19 / 04 / 1993
    Nationalité: Americain
    Date d'arrivée à l'Orphelinat : 21 / 01 / 2010
    Qualités: Sympathique - Généreux - Intelligent - Rusé - attentionné - Courageux
    Défauts : Manipulateur - Froid - Distant - Secret - Maladroit - Menteur


C a r a c t è r e ;
.


What do you think ?
.


Peter est un jeune homme de 17ans, il est arrivé à l'orphelinat 6mois plus tôt. D'un naturel assez courtois et amical, ce jeune homme est pourtant quelqu'un de secret qui adore plus que tout manipuler les gens. Cet homme adore plus que tout plaire, pas dans le sens beauté ou quelque chose d'aussi frivole, il aime simplement plaire aux gens dans le sens être sympathique. Avec un humour assez scabreux. Trainant aussi bien avec des filles que des garçons ce jeune homme semble assez sociable. Semble en effet, car ce jeune homme est prêt à tout, je dis bien TOUT pour arriver à ses fins. Coucher ce n'est jamais que coucher. Et poignarder dans le dos, au sens propre ou figuré, ne semble pas le déranger outre mesure. Ce jeune homme élevé dans un milieu moyen aime l'argent. Que dire de quelqu'un qui a un compte en banque international contenant 5ans de coups foireux destinés à piquer l'argent des autres. D'un style vestimentaire assez sobre cela fait ressortir le côté discret du personnage. Toujours discret, confiez lui tous vos secrets ! Il en fera bon usage ! Manipulation et chantage sont ses maîtres mot. Et quelle arme plus dangereuse que la sympathie ? Ne dit-on pas "Gardez vos amis près de vous et vos ennemis encore plus" ? Ce proverbe est appliqué à la lettre chez lui.


P h y s i q u e ;
.


What do you see in the miror ?
.


D'une taille haute et d'une stature altière, vous pouvez voir un jeune homme d'un mètre 80 vous faisant face ce jeune homme brun a un visage fin, une mâchoire carré et de très beaux yeux vert. D'une musculature assez bien faite il n'a vraiment pas à se plaindre de son physique. D'un style vestimentaire assez courant il est très BCBG dans le genre élégance discrète. Il porte souvent au tour du cou un casque aux écouteurs noirs. L'arceau en est jaune flamboyant, c'est clairement sa couleur. Il porte souvent des objets jaunes. Que ce soit un smiley à l'oreille ou un bracelet en cuir jaune, il trouvera toujours un moyen de porter cette couleur. Accommodant toujours un sourire sympathique sur des yeux rieurs, ses sourcils droits soulignent un regard perçant plus sombre que le reste de sa personne... Son style lui fait porter des vêtements dans l'air du temps bien que souvent basiques. Sa voix est assez grave, sûre d'elle, réconfortante et qui inspire à la confiance. Ne dit-on pas que les tueurs en séries sont des gens parfaitement sains accueillants et sympathiques ?

Que dire de ce sourire joyeux qu'il vous adresse en vous regardant dans les yeux imitant une libido commune pour arriver à ses fins. Vaincre par le sexe ou du moins vaincre en faisant croire qu'il y a moyen de... On a connu pire niveau guerre.


H i s t o i r e ;
.

Do you remember ?
.


C'est pour mieux te voir mon enfant...
Pas grand-chose ne peut déplaire dans la vie de ce jeune homme en tout point parfait. Poli serviable toujours là si vous avez besoin de lui... Que dire de plus que la perfection a créé un saint, perfection en tout point, physique exemplaire intelligence légèrement supérieure à la moyenne, tandis qu'un esprit fin et alerte peut empêcher les incartades à l'ordre. Ce jeune homme a en plus tout pour être heureux ! Que dire de cette famille sans prétention, vivant comme n'importe quelle middle Class américaine ? Un père gagnant bien sa vie ! Travaillant du soir au matin dans la City, rentrant le soir pour retrouver sa très chère épouse qui n'attendait que lui pour se mettre a table tandis que le fils prodigue arrive un sourire aux lèvres sur ses dents d'une blancheur impeccable, une lueur d'amour dans les yeux, en effet, quand sa vie est parfaite... trop Parfaite...

C'est pour mieux t'entendre mon enfant...
Mais voilà... Tout n'est pas rose dans le meilleur des mondes ! En fait si ! Tout absolument tout... Mais voilà. La glace craque, le miroir se brise et, tandis que les éclats s'incrustent dans vos paupières le bandeau est levé. Le père rentre du travail, en colère contre ses connards de la bourse. La mère ronfle dans le canapé, une bouteille de bourbon à la main...
Et que fait le fils prodigue... ? Et bien rien ! Il regarde, écoute et apprend.
Règle numéro 1 : Ne croire personne
Règle numéro 2 : Mentir a tous
Et toujours ce sourire. Qui est devenu aussi naturel que les clignements d'oeil. Et le père secoue cette idiote qui ne bouge pas son gras tandis qu'elle commande un chinois, l'haleine tellement alcoolisée que même le vendeur à l'autre bout du fil doit le savoir.

Pendant que le père gueule, pendant que la mère gueule... Quand les coups pleuvent, que fait le fils prodigue ? Il apprend, tranquillement assis dans le bas de l'escalier, un sourire bienveillant aux lèvres. Et que ce passe-t-il ensuite me demanderez vous ? Et bien le fils prodigue monte les marches, son casque jaune sur les oreilles, tandis qu'une chanson sur le bonheur tourne sur son iPod

Que vous avez de grandes dents...
Le fils prodigue apprit donc, des notes toujours excellentes, en hausse constante vers la perfection, une bourse d'études sportives en saut en longueur. Le rêve américain quoi... Mais voilà. Le loup caché derrière les moutons a les dents longues, aime les dents longues.
Le lycée le craint, certains profs le craignent tandis que lui se contente de sourire, s'attirant la sympathie voir plus des hommes et s'attirant les regards, voir plus, des femmes.
En bon américain moyen, le jeune homme possède une arme, pourquoi donc me direz-vous ? Mais tout simplement pour faire comme tout le monde ! Faire l'apologie des armes. Un petit Beretta 9mm ultra courant au nom de son père. Et pendant ce temps un réseau discret de chantage et de manipulation permet le bonheur, le bonheur de Peter. Et le malheur des autres sauf des gens visés par ce trafic... Et bien oui... Le malheur des Uns fait le bonheur des autres...

C'est pour mieux te manger mon enfant !!!
Et puis la barrière craque. Le fils descend en bas de l'escalier, le père franchit la porte, la mère cuve dans le canapé. Le père s'approche de la mère, une étreinte commence, la mère est jetée contre un mur, le fils de même... Mais voilà... On est aux états-Unis.
Le fils se relève, calmement. Il s'approche de sa mère, l'aide à se relever tandis que l'alcool finit de brouiller son équilibre.
Adressant un sourire à son père il regarde le magnifique portrait de famille, la mère couverte de bleue se tenant la tête, les motifs cousus sur le canapé sérigraphiés sur sa joue et le père, hurlant près d'elle en direction du fils prodigue.
Le fils prodigue passe alors une main dans le dos, sortant le Beretta de son jean.
Le pointant d'abord sur sa tempe, il regarde le regard d'incompréhension de sa mère puis le sourire en coin du salopard...
Mais non, il ne va pas le faire, il s'aime trop... Après tout nous parlons bien du fils prodigue...
Le canon de l'arme tourne alors, visant d'abord la mère.
En plein coeur.
Elle n'a pas touché le sol qu'elle est morte, sans comprendre...
Puis le père, soudain muet. Regardant avec effroi le monstre mis à jour... Mais voilà, ce n'est pas un monstre...
En fait si.
Le fils prodigue s'approcha du père, pointant contre lui son arme... Ironie du sort, c'est de son poing droit qu'il frappe... Avec l'arme de sa mère. Cette petite snob ayant peur de se faire braquer, elle possédait une arme électrique de contact. Le père s'effondra.

Se réveillant 15min plus tard, il fut surpris de voir le fils prodigue, toujours là, mais ne souriant plus, parfaitement neutre. Et oui ! Le fils voulait que le père se voie, voit ce qu'il avait fait à leur famille. Le fils posa le Beretta contre le coeur du père. Tirant une balle à bout portant.
Mais voilà... Même quand on est le fils prodigue, on merde. Et le fils merda, la balle troua le côté du coeur avant de rebondir sur une côte.
Le reste de la scène appartient à la légende. Cependant, nous lecteurs de ce conte d'horreur, savons ce qu'il s'est passé. La mort est apparue, noire et ténébreuse, tenant sa faux. Le père a fait un pacte. Le fils ne le connait pas. Du moins le présume-t-il bien qu'il l'oubliera, le père passa un pacte, contre un retour à une ennuyeuse petite vie insignifiant, le fils prodigue disparait...

Ou plutôt n'est plus. Comment faire disparaitre quelque chose, c'est bel et bien une chose, car on ne vend pas les gens, qui n'existent pas ? Arrivant en écosse sans trop savoir comment, avec juste ses bagages et sa carte internationale... Le jeune homme n'avait pu garder l'arme, à l'instant où le pacte fut passé, sa chambre se retrouva transformée en bureau, deux malles apparaissant près de lui, contenant ses vêtements les plus précieux. L'arme disparut de ses mains, étant sagement rangée au coffre. La seule chose qu'il réussit à conserver fut le pistolet électrique. Pas top mais, on a connu pire...

Il était une fois un petit chaperon Rouge...
Mais ceci est une autre histoire. Tandis que le loup abandonnait toute trivialité, il accorda un dernier sourire au soleil couchant de l'écosse, les portes de "l'orphelinat" s'ouvrant à son passage Un pied fut posé sur le territoire de la Mort, avec un grand M.

6mois on passés, des amitiés se sont nouées, que dire de ce Rom ? Que dire de cette pseudo mafieuse ? Ou encore de cette incarnation ambulante de la divine Comédie ?
Peter semble faire partie des opportunistes... étrange non ?
Mais vous ? Écrirez-vous la fin d'un conte d'horreur ? Ou poursuivrez-vous la lecture à l'aide de votre lampe torche, caché sous les couvertures ?
Aiderez-vous le chasseur ?
Serez-vous Mère-grand ?
étreindrez-vous le rôle de victime du Petit chaperon rouge ?
Deviendrez-vous Le grand méchant Loup ?

Voilà maintenant que dire de ce mystérieux livre relié de cuir rouge posé sur vos genoux... Les pages sont encore longues avant d'arriver au "Happy End" suivi de la calligraphie du mot "Fin"...
Que dire de ce couple sans enfant ayant miraculeusement survécu à un cambriolage ?


L e . m o n d e . d e s . r ê v e s ;
.


You have no choice...
.


Accès au monde des rêves du côté; Erèbe

Pseudonyme choisi dans le rêve; Mark

Apparence dans le monde;
Mark est un jeune homme élégant, raffiné, sympathique. En clair un compagnon d'excellence ! Ah j'oublie un détail. Il est froid... Non ! non ! Pas méchant hein ! Juste que Mark est un jeune homme d'un mètre quatre-vingt constitué uniquement de glace bleue. En plus de cette apparence pour le moins intéressante, ce jeune homme est habillé communément d'un costume noir et de chaussures noires converse. Son pantalon est noir avec une ceinture noire à ceinturon rectangulaire en argent. Son haut se compose d'une chemise d'une blancheur impeccable dont les manches sont soigneusement repliées jusqu'au coude, cependant il est toujours sec tandis que son corps est en glace. Il porte par-dessus un gilet de costume noir cintré ajusté parfaitement. Son col est ceint d'une cravate violette dont le noeud est impeccable. Niveau allure générale, ses cheveux sont tous décoiffés vers l'arrière. Ils sont bien évidemment constitués de stalagmite de glace d'une longueur de 3centimétres. Il ne possède qu'un seul objet qualifiable d'arme. L'homme de glace a en effet une montre à gousset attachée par une chaine à son gilet. La montre est élégamment rangée dans la poche de son veston. Cette montre peut servir a assommer même si sa masse est ridicule. La chainette semble ne jamais manquer de longueur et est ultra résistante. Le plus souvent le jeune homme s'en sert comme d'un lasso, ce qui est sa fonction première. Pas d'arme offensive donc pour lui. Sa tenue s'agrémente parfois d'un chapeau où est soigneusement maintenu un roi de Coeur



W h e n . d a r k n e s s . t u r n s . to . l i g h t ;
.

Stop dreaming !
.

Comment avez-vous connu le forum ? ; Débauchage par Isma et Xand'
Avez-vous des suggestions à faire ?; //
Combien de temps pourrez vous accorder au forum ? ; autant que faire ce peux ^^
C o d e ; {K's watching you °°}



Dernière édition par Peter Stark le Mar 6 Juil - 19:23, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ataraxia.forumactif.com/
 

Peter Stark

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remembrance Requiem :: Dossiers d'administration :: |Dossiers d'inscription des pensionnaires :: Fiches validées :: Fiches validées Nemesis-